The Graces de Laure Eve

Date de parution : 14 septembre 2016

Édition : Hachette Romans, coll. Black Moon

Pages : 320 pages

Prix : 18 euros

Résumé

Comme tout le monde, River Page est fascinée par les Grace, frère et sœurs. Comme tout le monde, elle est persuadée qu’ils ont la magie dans le sang. Et, comme tout le monde, elle brûle d’envie de devenir leur amie.

Elle se rapproche de Summer, la benjamine, et tombe sous le charme du ravissant Fenrin, l’aîné. Mais, au grand désespoir de River, la magie ne résout pas tous les problèmes…

hl

Mon avis

Je remercie les éditions Hachette Romans et NetGalley de m’avoir permis de lire ce livre.

Contrairement à de nombreux autres lecteurs, j’ai, malheureusement, un avis plutôt mitigé sur celui-ci.

C’est la couverture de cet ouvrage qui m’a, tout d’abord, attirée. Ensuite, son résumé, où il est question de magie et de sorciers, m’a également séduite bien que je l’aie mal interprété… Je ne sais pourquoi, avant de commencer ma lecture, je pensais que l’on suivrait la famille des Graces dans leur quotidien, que l’on découvrirait comment ils vivent avec cette magie au milieu de personnes qui en sont dépourvues,….Je ne pensais pas que l’histoire serait racontée du point de vue d’une personne extérieure à la famille. Pourtant le résumé est assez clair à ce sujet. Je pense que je me suis surtout arrêtée sur la phrase présente sur la couverture et que celle-ci m’a induite en erreur : « Chez eux, la magie est une affaire de famille. » Je me suis donc imaginée, projetée dans cette famille de sorciers, suivant leurs aventures de près.

hl

Passé cette première déconvenue, j’ai d’emblée eu du mal avec River, personnage principal de ce roman écrit à la première personne. C’est une jeune fille qui est fascinée, comme nous dit le résumé, par les Graces mais qui feint de ne pas l’être en espérant ainsi se démarquer des autres et pouvoir les approcher. Elle se trouve, elle-même, inintéressante et transparente, contrairement à eux. Les Graces sont pour elle une véritable obsession. J’ai trouvé ce personnage fade et sans personnalité au départ. Elle est prête à tout pour rentrer dans leur cercle quitte à jouer un rôle et à cacher certaines parts d’elle-même. J’ai mieux compris par après le pourquoi de tout cela, en découvrant ses secrets. Malgré tout, son attitude m’a fortement déplu et avait, pour moi, un côté malsain.

Quant aux Graces, autres personnages importants de cette histoire, ils ont un côté fascinant : ce sont les rois du lycée, ceux avec qui tout le monde voudrait être amis. Ils trient, cependant, sur le volet ceux qui peuvent les côtoyer et ceux qui ne peuvent pas (ou plus) les approcher de trop près.  Ils ont une vie à part et ils font tout pour maintenir une sorte de mystère autour d’eux (très peu de personnes, par exemple, sont invitées à venir chez eux,…). Tout comme pour River, j’ai trouvé que les relations qu’ils nouaient étaient malsaines, que ce soit avec leurs pairs (que pensent-ils réellement de ceux qu’ils appellent leurs « amis » et qu’ils remplacent régulièrement par d’autres) ou entre eux (la relation bizarre entre les parents, entre parents et enfants et entre enfants eux-mêmes).

Mis à part les personnages et leur relation, un autre point qui a posé problème pour moi, c’est l’ambiance de non-dits, de secrets, de faux-sentiments,….que je n’ai pas du tout aimée. Même si cette ambiance contribue à entretenir le mystère et l’envie d’en savoir plus. Elle fait partie intégrante du livre et de l’intrigue et a certainement été créée et voulue par l’auteure. Il y a une tension pendant tout le roman qui pousse vraiment le lecteur et à, enfin, démêler ces secrets. En soi, j’ai trouvé l’intrigue très bien menée. Il y a eu des révélations assez surprenantes auxquels je ne m’attendais pas du tout. Je pense juste que ces mensonges, ces relations basées sur des fausses amitiés, c’est quelque chose avec lequel j’ai beaucoup de mal. L’auteure a, en quelque sorte, trop bien fait ça pour moi…

J’ai trouvé le style de l’auteure très addictif, tout comme son intrigue. Je n’ai rien à dire à ce niveau. Au point que même si je n’ai pas aimé le climat et les personnages, j’ai, malgré tout, lu ce roman jusqu’au bout ! Preuve s’il en est que l’histoire, en soi, est très bien !

hl

En bref, si je n’ai pas adhéré à l’ambiance de ce livre, aux mensonges, aux secrets,…, je ne déconseillerais pas ce livre à ceux qui ne seraient pas gênés par ces considérations. En effet, l’histoire en soi est bonne, le style addictif et l’intrigue surprenante. J’hésite même à lire la suite bien que je ne pense pas le faire tout de suite et que j’ai peur que mon plaisir de lecture soit gâché par cette atmosphère qui me déplaît.

Ma note : 6/10 h.jpg

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑