Premières lignes#1

J’ai décidé de participer aujourd’hui à « Premières lignes », un rendez-vous hebdomadaire organisé par Ma Lecturothèque .

Le principe est simple : je choisis un livre dont je vous partage les premières lignes !

Pour ce premier rendez- vous j’ai sélectionné le roman d’une de mes auteure préférée : « Le jardin des secrets » de Kate Morton.

C’est le premier livre que j’ai lu de cet auteure et celui qui m’a donné envie de tous les lire! Il me reste, à ce jour, son dernier roman à lire mais je me le garde de côté pour le l’instant. Un peu comme une petite sucrerie, j’attends le bon moment pour le savourer.

Ces romans suivent un schéma souvent similaire: on suit en parallèle des histoires qui s’entrecroisent; l’une est souvent située entre 1900 et 1950, et l’autre prend place dans une époque plus actuelle. La thématique principale est également la même: secrets de famille et mystères à résoudre. Cela peut paraître redondant, dit comme ça, mais chaque histoire est originale, addictive et surprenante.

tete-de-lit-arabesque.jpg.png

Voici le résumé et les premières lignes du livre précédemment cité:

« 1913, sur un bateau en partance pour l’Australie se trouve une petite fille de quatre ans, seule et terrorisée. Le navire lève l’ancre et elle se retrouve à Brisbane. Si le secret de son débarquement est religieusement gardé par ses parents adoptifs, ceux-ci décident, le jour de ses 21 ans, de révéler à Nell les circonstances étranges de son arrivée dans la famille. Les questions se bousculent : Qui est-elle ? D’où viennent ses souvenirs ? Que représente le livre trouvé dans sa petite valise, seule relique d’un passé perdu ? Bouleversée, ce n’est que des années plus tard qu’elle entreprend le voyage vers ses origines. Une quête difficile pour lever le voile sur près d’un siècle d’histoire familiale… »

le-jardin-des-secrets-897921-264-432

1

Londres, 1913

Il faisait tout noir dans le recoin où elle était cachée, mais elle devait obéir à la dame qui lui avait dit d’attendre là, parce que c’était encore trop risqué, et qu’elles devaient se faire toutes petites, comme des souris dans le garde-manger. C’était un jeu, la petite fille le comprenait bien. Comme quand elle jouait à chat perché, à cache-cache.

Derrière les tonneaux, la petite fille tendait l’oreille. Elle faisait apparaître une image dans sa tête, comme le lui avait appris papa. Tantôt loin, tantôt tout près, des hommes- sans doute des marins- s’interpellaient d’une voix rude, forte, qui évoquait la mer et tout le sel qu’elle contenait. Et puis, là-bas, on entendait des sirènes de navires qui faisaient beaucoup de bruit, et des coups de sifflet moins sonores, des éclaboussures de rames dans l’eau…Loin au-dessus de tout cela, des mouettes grises lançaient leur cri, les ailes déployées pour profiter au maximum des rayons du soleil en plein ascension. (…)

tete-de-lit-arabesque.jpg.png

Et vous, avez-vous déjà lu ce livre? Si oui, l’aviez-vous aimé? Si non, ces premières lignes vous donnent-elles envie de le lire?

 

9 commentaires sur “Premières lignes#1

Ajouter un commentaire

      1. Euh non pas vraiment (désolée :/) car c’est ma maman qui m’en a parlé mais je n’en ai personnellement encore pas lu. Mais il me semble que Un été de canicule, L’Héritage de Clara et Le secret de Clara, ainsi que Rendez-vous à Kerloc’h lui avait bien plu. Je te conseille d’aller lire des résumés de ses romans. De toutes façon, elle écrit souvent des romans avec des secrets familiaux 🙂

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :