Red Queen, tome 1 de Victoria Aveyard

Édition : Le livre de Poche Jeunesse

Sortie : 10 février 2016 (pour la sortie poche)

Nombre de pages : 444 p.

Prix : 7,90 euros

Résumé

Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.

Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

1-silhouette-of-tree-at-seaside-at-sunset

Mon avis

Mare Barrow vit dans un monde où la population est divisée en deux groupes distincts : les argents, d’un côté, les rouges, de l’autre. Il n’est pas question, ici, de couleur de peau ou de classe sociale, à proprement parlé, mais de couleur du SANG ! Soit rouge, soit argent…Les chanceux naissent avec un sang argenté qui leur confère pouvoir magique, puissance et richesse. Les autres ont dans les veines un liquide rouge qui ne leur donne droit à rien. Ils n’ont pas de pouvoir particulier et, de ce fait, sont exploités par les argents, réduits en esclavage, tout juste bon à trimer ou à partir à la guerre s’ils ne développent aucun talent particulier.

Au début du récit, notre héroïne approche du moment fatidique où elle devra partir à la guerre rejoindre ses trois frères, faute d’avoir trouvé une profession à exercer. Elle ne se laisse cependant pas abattre. Elle se rebelle contre les injustices faites aux siens, cherche des solutions pour échapper à son destin et espère voir changer la société qui l’a vue naître. Une série d’événements va conduire à la révélation de son pouvoir… Une magie dont elle ne soupçonnait pas l’existence coule dans ses veines, coule dans son sang rouge…

L’intrigue de base n’est, de mon point de vue, pas très originale : une société divisée en deux « classes » dont l’une, qui a le pouvoir, persécute l’autre, qui n’y a pas accès. Une adolescente, de la classe des opprimés, se révèle être un espoir pour son peuple, rencontre des adolescents, de la classe des nantis, et essaie de les rallier à sa cause en leur ouvrant les yeux sur les injustices qui les entourent. C’est vu et revu, je pense, et cela pourrait en décevoir certains. Cependant, pour ma part, je ne suis pas encore lassée de ce schéma et, même si j’apprécie un peu d’originalité, je ne crache pas non plus sur ce type d’intrigue, si, du moins, je trouve ailleurs la singularité qui me manque. Ce qui a été le cas ici !

1-silhouette-of-tree-at-seaside-at-sunset

Différents points m’ont fait aimé ma lecture, notamment la magie développée dans cet univers mais aussi la complexité des personnages principaux.

La magie est un élément central de cet univers. Elle prend de nombreuses formes ; elle peut puiser sa force dans les éléments de la nature mais peut aussi avoir une origine psychique ou télépathique. La variété de ces pouvoirs est très agréable à découvrir tout comme les diverses façons de les exploiter.

Les argents, du point de vue des rouges, mènent une vie privilégiée, dépourvue de tout souci, à l’abri du besoin. Leurs enfants ne sont pas envoyés à la guerre et ils ont une armée de serviteurs rouges prêts à les servir et à assouvir leurs moindres caprices. Cependant, Mare va découvrir que l’univers des argents et de leurs grandes familles est plus complexe et plus sombre qu’il n’y parait.

1-silhouette-of-tree-at-seaside-at-sunset

Mare est une héroïne déterminée ; elle veut que les choses changent et met tout en œuvre pour y parvenir. Cependant, elle est également très sensible au malheur d’autrui, qu’ils soient ses alliés ou non. Elle ne fonce pas tête baissée sans penser aux conséquences de ses actes. Elle réfléchit et essaie d’épargner un maximum de personnes. Elle prend parfois des décisions radicales mais ce n’est jamais sans remords et sans une certaine culpabilité. J’ai apprécié ce côté de notre héroïne, qui la rend plus humaine et n’en fait pas une machine de guerre sans âme.

Les deux princes, que Mare côtoie au palais et qu’elle apprend à connaître, sont aussi des personnages forts et complexes. Ils ont leurs convictions et s’accrochent à ce qu’ils pensent juste mais montrent aussi certaines faiblesses. Ils prouvent qu’ils sont plus que l’image qu’ils renvoient au monde.

Le seul personnage que j’ai trouvé fort caricatural est la reine. Son pouvoir lui donne une certaine emprise sur les autres et elle n’hésite pas à en user pour parvenir à ses fins. C’est un être vil, opportuniste et manipulateur qui arrive à tourner toutes les situations en sa faveur. Je ne lui ai pas trouvé, dans ce premier tome du moins, une très grande profondeur. À ses côtés, se tient le roi un personnage dont le caractère n’est pas non plus très développé. Il vit simplement son existence de roi, maintient l’ordre tel qu’il est depuis des siècles et ne se pose pas de question quant au bien-fondé de ce dernier.

1-silhouette-of-tree-at-seaside-at-sunset

Ce roman contient son quota d’actions et de rebondissements.  Si la première partie est consacrée essentiellement à la découverte de l’univers et la deuxième à l’apprentissage et l’apprivoisement du pouvoir de l’héroïne, la dernière partie est, quant à elle, centrée sur l’action. J’avais anticipé une des révélations (la principale je pense). Disons que je m’y attendais sans en être sûre à cent pour cent. Pour le reste de l’intrigue, j’ai bien aimé les différents chemins qu’a pris l’auteur. Les derniers chapitres sont incroyables et m’ont tenue en haleine jusqu’à la dernière ligne. En un mot, je suis impatiente de connaître la suite.

1-silhouette-of-tree-at-seaside-at-sunset

En bref, j’ai vraiment passé un bon moment de lecture. Sans être un coup de cœur, ce roman a su me séduire surtout grâce à son héroïne mais également grâce à son univers. Je n’ai peut-être pas trouvé l’intrigue des plus originales mais tout ce qui l’englobe m’a énormément plu !

 Ma note : 8,5/10 sticker_rond-r70c0be326bdf443d989f9c24ee3d5b1d_v9waf_8byvr_324

 

Publicités

6 commentaires sur “Red Queen, tome 1 de Victoria Aveyard

Ajouter un commentaire

  1. Super chronique 🙂 je suis contente que tu as aimé. Je l’avais moi aussi à ma première lecture et je vais essayer de le relire bientôt afin de poursuivre la série ^^ quand à la révélation principale dont tu t’étais doutée, moi j’avoue ne rien avoir vu venir ^^ »

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :