« Across, la nouvelle Gardienne du temps » de Nikki Jenkins et S. Langlois

Édition : Auto-édité

Parution : 8 février 2017

Pages :  en ebook / 92 pages pour la version papier

Prix : 8,00 euros

Résumé

Abigail Clarke est une Gardienne du temps. Un statut qui l’oblige à veiller sur la ligne du temps pour empêcher quiconque de modifier le passé. Mais, quand la mort frappe à sa porte et emporte l’homme qu’elle aime, elle se retrouve confrontée à un choix qui changera sa vie à jamais : transgresser les règles ou accepter le destin ? Quelles en seront les conséquences ? L’amour sera-t-il plus fort que la mort ?

Mon avis

Je tenais tout d’abord à remercier chaleureusement Nikki Jenkins pour l’envoi de son livre via le site « Simplement Pro ».

Abigael mène une double vie ; elle est à la fois agent immobilier (tout du moins, elle rédige des contrats immobiliers) et « gardienne du temps », un héritage familial. Pas facile dans ces conditions d’avoir une existence « normale ». Pour diverses raisons (que vous découvrirez en lisant ce livre), elle se refuse d’ailleurs toute relation avec l’homme qu’elle aime pourtant profondément…

temps-qui-passe1

J’ai apprécié ma lecture même si j’ai eu quelques réserves par rapport à l’univers et à la dynamique du récit.

Le roman débute très bien : le récit s’ouvre sur la scène d’un ancien bûcher aux sorcières que regarde avec désolation la première gardienne du temps. Des innocentes se font tuer à sa place…Après ce court prologue, nous retrouvons Abigael, notre héroïne, à l’époque actuelle. Elle a hérité des pouvoirs de sa lointaine ancêtre et tente de vivre avec comme elle peut. Cependant, pour avoir un aperçu de ce que ce pouvoir implique dans son quotidien, il faut attendre le chapitre 5 (28% et la page 40 sur un livre qui en compte 148…).

J’aurais aimé avoir plus rapidement une action liée à son don. De façon générale, j’aurais préféré que le récit, au départ, s’attarde moins sur la romance et plus sur les gardiennes du temps et leur histoire, ainsi que sur leur(s) rôle(s) au quotidien. Ce que les auteurs nous livrent de l’univers est très attrayant mais j’ai eu un goût de trop peu. Cependant, si j’ai bien compris, une « suite »/ « spin off » devrait sortir dans laquelle cet univers serait davantage développé.

temps-qui-passe1

Après cette plongée tardive dans le temps, le lecteur doit encore attendre les « 50% » du récit avant d’avoir réellement de l’action. Le temps commençait à être long. En soi, l’évolution de la relation entre Connor et Abigael était intéressante, mais, de nouveau, ce n’est pas ce que je recherchais en ouvrant ce livre…Cependant, je comprends que, pour la suite de l’histoire, il était important de bien saisir le lien très fort qui unit Abigael et Connor. J’étais, sans doute, trop impatiente d’arriver dans le vif du sujet.

Passé cette première partie, le récit adopte une tout autre dynamique, riche en actions et pleine de suspens. L’intrigue devient vraiment captivante. Jusqu’au bout, je me suis demandé comment tout cela allait se terminer ! Les rebondissements sont parfaitement orchestrés et palpitants ! Je ne vous en dis pas plus puisque le résumé en dévoile déjà pas mal et que l’histoire est assez courte ! Je ne voudrais pas vous spoiler !

temps-qui-passe1

Je n’ai pas du tout ressenti le fait que ce récit est écrit à quatre mains. D’ailleurs ce n’est que tardivement dans ma lecture que j’ai remarqué ce détail sur la couverture, preuve s’il en est que cela passe totalement inaperçu ! Les auteurs ont un très joli style, très fluide auquel j’ai directement accroché ! Il reste quelques coquilles, ce qui est dommage mais en aucun cas un frein à la lecture !

temps-qui-passe1

Pour ce qui est des personnages, j’ai beaucoup aimé la famille Mc Intyre, surtout Lorelai et Kirsteen, les deux sœurs de Connor. Elles sont drôles et pétillantes et ajoutent une touche de fraîcheur très agréable. Même si, comme dit plus haut, j’ai trouvé que l’histoire entre Connor et Abigael prenait trop de place ; j’ai, malgré tout, apprécié cette petite romance. J’ai aimé suivre toutes leurs péripéties. Ce qui leur arrive est tout simplement horrible et on ne peut s’empêcher d’éprouver de l’empathie pour ces personnages face à ce qu’ils vivent !

temps-qui-passe1

En bref, malgré un début qui ne correspondait pas tout à fait à mes attentes ; j’ai passé un très bon moment de lecture. J’ai été directement prise dans l’histoire que j’ai lue très vite. Et si l’action se fait un peu désirer (pour les impatients dans mon genre), pour le style, les personnages et l’intrigue ; ce roman vaut vraiment la peine d’être lu !

Ma note: 7,5/10 pouce-vers-le-haut-d-motic-ne-38830003

 

 

Publicités

3 commentaires sur “« Across, la nouvelle Gardienne du temps » de Nikki Jenkins et S. Langlois

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :