« Lake Ephemeral » d’Anya Allyn

Édition : Editions du Chat Noir

Parution : 8 février 2017

Pages :  444 pages

Prix : 19,90 euros

Résumé

Sera, onze ans, a vécu toute son enfance dans un orphelinat. Mais sa vie prend un nouveau tournant lorsqu’elle découvre que sa mère biologique est bel et bien en vie et à sa recherche. Conduite à Lake Ephemeral, un domaine résidentiel isolé, pour l’y rencontrer, la jeune ado découvre une communauté en marge du monde. Là, les enfants sont libres de vivre pleinement jeux et aventures au quotidien dans ce paradis naturel. Mais bien vite, d’étranges détails troublent Sera : on lui refuse toute entrevue avec sa mère malade, les cinq autres jeunes qui cohabitent avec elle ne connaissent rien du monde ni de leurs premières années. Et si l’imposante clôture électrique qui délimite le domaine est bien installée pour les protéger de l’extérieur, pourquoi le terrain est-il infesté de plantes carnivores mortelles ? Dans les profondeurs du Lac Éphémère, Sera parviendra-t-elle à percer les secrets des sept manoirs ? Parviendra-t-elle à s’échapper ?

watercolour_butterfly_by_jesslynlcl-d5xvmrc

Mon avis

Sera, après avoir vécu des années dans un orphelinat, se découvre, à onze ans, une mère inconnue et un nouveau lieu où habiter. Ce lieu c’est Lake Ephemeral ; c’est là que résident non seulement sa mère mais aussi cinq autres enfants et leurs familles (plus ou moins complètes). En apparence, ce domaine, au centre duquel scintille un grand lac, est paradisiaque : rempli de jeux d’enfants, de bois où se cacher, de papillons merveilleux, de couleurs,…Sera est comblée. Cependant, ce beau vernis cache de bien mystérieux et sombres secrets. Saura-telle les percer à jour et surtout…à temps ?

watercolour_butterfly_by_jesslynlcl-d5xvmrc

J’ai adoré ce livre et l’univers fabuleux et excentrique proposé par l’auteure. Ce roman m’a bluffée et m’a émerveillée plus d’une fois. C’est un monde plein de surprises que j’ai dévoré des yeux, comme une enfant, éblouie et séduite. Cependant, dès le départ, un autre sentiment, plus angoissant, s’est mêlé à cet éblouissement. Tout cela n’est pas naturel, c’est beau et étrange à la fois, comme si tout n’était qu’apparence et superficialité. Ce domaine a quelque chose de malsain pour plus d’une raison que je vous laisse découvrir. Et si j’ai été émerveillée, j’ai aussi frissonné à plusieurs reprises.

watercolour_butterfly_by_jesslynlcl-d5xvmrc

L’intrigue est parfaitement menée. Le début est sans doute plus lent, le temps de s’immerger dans le domaine de Lake Ephemeral. Ensuite, tout s’accélère et le « calme » du début laisse place à l’action. J’ai préféré la première partie, centrée sur la découverte de l’univers, à la seconde. C’est le temps des mystères et des interrogations. J’aime beaucoup ce moment, dans ce style de livre, où mon cerveau est en ébullition et que je ne sais plus où donner de la tête tant je m’interroge sur tout. La seconde partie du livre est bien évidemment consacrée aux révélations; le voile se lève peu à peu sur les mystères de Lake Ephemeral. Et si j’adore comprendre le pourquoi du comment; j’ai alors plus la sensation de me laisser porter par l’histoire. Au contraire, lorsque je me questionne; j’ai l’impression d’être plus impliquée. Je préfère cette activité cérébrale intense (bien que souvent inutile) au plaisir (pourtant tout aussi intense) des révélations! Celles-ci m’ont, par ailleurs, comblée. Pour moi, l’auteure n’a rien laissé au hasard et le moindre détail a été explicité. Tout du moins, pour ma part, toutes les questions que j’ai pu me poser ont eu droit à leurs réponses! Ce qui est un bel exploit vu le nombre que j’avais en tête!

watercolour_butterfly_by_jesslynlcl-d5xvmrc

Sera est une héroïne têtue, déterminée et un peu solitaire au début. Son intégration au sein du groupe des enfants ne se fera pas sans heurts (loin s’en faut !). Je l’ai trouvée tout à fait crédible. Lorsque qu’elle arrive à Lake Ephemeral, elle a onze ans. Elle se pose des questions quant à cet endroit mais croit ce que lui disent les adultes. Ce qui est, au fond, tout à fait logique à son âge ! Il faudra attendre certains événements pour qu’elle se décide à pousser plus loin ses investigations et finissent par faire certaines découvertes, parfois par hasard, parfois volontairement !

Pour ce qui est des autres enfants, j’ai surtout apprécié Malachite. Il a un côté un peu mystérieux au départ et il possède une certaine malice. J’ai beaucoup aimé son évolution tout comme celle de Sera. Je trouve, par contre, que certains personnages secondaires auraient mérité d’être un peu plus approfondi comme les gardiens ou les parents des enfants de Lake Ephemeral (certains le sont mais d’autres presque pas et c’est dommage). Cependant, c’est un détail et cela n’a pas grande importance pour l’histoire.

watercolour_butterfly_by_jesslynlcl-d5xvmrc

L’auteure m’a totalement entraînée dans son histoire grâce à son style très visuel. Elle a parfaitement su retranscrire cette ambiance à la fois sereine et angoissante. Je n’ai pourtant pas été totalement satisfaite de sa plume. J’ai trouvé qu’il y avait parfois des répétitions au sein d’un même paragraphe. C’est le seul petit reproche que j’ai à faire à ce roman. Si j’ai parfois un peu tiqué en lisant ces redites, cela ne m’a pas empêchée d’apprécier fortement ma lecture !
watercolour_butterfly_by_jesslynlcl-d5xvmrc

En bref, si vous êtes prêts à vous plonger dans un univers chatoyant et enchanteur, drapé dans une atmosphère troublante et inquiétante, lisez ce livre ! Si vous aimez aussi les révélations surprenantes et les rebondissements en chaîne, alors n’hésitez plus ! Je ne peux rien vous dire de plus de peur de spoiler, mais j’espère vous avoir convaincus ! Il faut commencer ce roman à l’aveuglette, sans trop savoir vers où l’on va et se laisser porter ensuite par les personnages et l’univers qui se déploient sous vos yeux !

Ma note: 9,5/100bb7b2dd1b0d1485de3451e6f483b461

Publicités

14 commentaires sur “« Lake Ephemeral » d’Anya Allyn

Ajouter un commentaire

  1. J’ai beaucoup hésité à me le procurer à la Japan Expo vu que les éditions du Chat noir était présente. En lisant ton avis je me dis que j’aurai dû me laisser tenter. La prochaine fois je le prendrai ! Merci de cette chronique 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :