« Kel, tome 1 Noir et blanc » d’Andrea Schwartz

Édition : Rebelle

Parution : 20 février 2013

Pages :  480 pages

Prix : 19,90 euros

Résumé

« A l’aube de la Cinquième Ere, les Deux Empires sont une fois de plus au bord de la guerre. Shelun la Cheveux-Noirs a perdu toute sa famille dans un raid ennemi. Née femme dans un monde dominé par les hommes, elle n’hésite pas à transgresser les interdits et à se travestir pour accomplir sa vengeance. Or, la guerre est loin d’être la glorieuse aventure décrite dans les cantiques. Quant aux ennemis, ils ne sont peut-être pas tous les monstres qu’elle avait imaginés… »

08610_800x480

Mon avis

Au début de ma lecture, ce récit m’a rappelé Mulan. Tout comme elle, Shelun, notre héroïne, évolue dans un monde aux accents asiatiques. Et tout comme Mulan, elle se bande les seins et endosse des vêtements d’homme pour intégrer l’armée. La ressemblance s’arrête là, cependant. D’une part, le pays où se déroule l’intrigue n’est pas la Chine mais un empire imaginaire, celui des « Cheveux-noirs ». D’autre part, si Mulan s’engage pour épargner la vie de son père vieux et blessé, les motivations de Shelun sont toutes autres puisque c’est la vengeance qui guide ses actes.

08610_800x480

L’univers proposé dans ce roman est résolument masculin. Notre héroïne est, en effet, recueillie assez jeune par un homme, nommé Ieran, qui va se charger d’une bonne partie de son éducation. Après la tragédie qu’elle a vécu, Shelun veut apprendre à se défendre ; elle refuse d’être une femme faible incapable de protéger sa propre vie et celles des siens. Ieran va, dès lors, lui enseigner l’art de manier les sabres. Ensuite, une fois entrée dans l’armée, c’est en majorité des hommes que va côtoyer la jeune fille. L’auteure nous décrit la vie dans les camps de formation, les entraînements, les tâches quotidiennes, les petites rivalités entre hommes, les moqueries, les remarques grivoises à propos des femmes,.. Puis vient la guerre, les combats, la mort, la sauvagerie, les décisions difficiles,… Tous ces moments, Shelun les partage presque exclusivement avec des hommes.

Ce monde masculin est, cependant, saupoudré de petites touches féminines, grâce à Shelun elle-même qui reste bien une femme sous son déguisement d’homme et à travers les rencontres qu’elle va faire. La jeune femme est peut-être obligée de se travestir, elle n’en demeure pas moins attachée à la cause de son sexe. Elle trouverait plus juste que la gente féminine ait, comme les hommes, le droit d’apprendre à se battre et à se défendre contre les ennemis, plutôt que de subir les attaques sans pouvoir riposter. Shelun démontre d’ailleurs que, même si elle est moins costaude que certains hommes, son agilité et sa détermination sont autant d’atouts non négligeables lors d’une bataille.

08610_800x480

L’intrigue est bien menée. Celle-ci tourne autour de la haine, que se vouent les Cheveux Noirs et les Cheveux Blancs, et de l’affrontement sans fin qui en résulte. Si, au départ, l’aversion de Shelun envers les Cheveux Blancs est sans borne et sans nuance, au fur et à mesure de l’histoire, son opinion va se modifier. Elle va se rendre compte que ses ennemis ne sont pas aussi sauvages et horribles qu’elle se l’imagine, que certaines rumeurs populaires sont infondées et que leurs différences ne sont peut-être pas si grandes qu’elle le croit. J’ai beaucoup aimé cette prise de conscience de la part de l’héroïne, tout comme le choix de l’auteure de ne pas tomber dans le manichéisme. Un seul petit bémol : j’ai trouvé que c’était parfois un peu flou au niveau de la datation. Je ne savais pas toujours précisément si, entre deux combats, il s’était écoulé deux jours, deux semaines, deux mois. Ça m’a dérangée deux-trois fois, sans que cela nuise réellement à ma lecture.

08610_800x480

Shelun est une femme forte, intelligente et impulsive (parfois au péril de sa vie). De manière totalement inattendue, elle va trouver l’amour au cours de sa folle aventure. Là encore, elle ne va pas choisir la facilité. J’ai beaucoup aimé suivre les rebondissements de l’histoire des deux amants.  Après un début peut-être un peu rapide vu le contexte et les événements (j’aurais préféré que la romance prenne plus son temps), la suite m’a, cependant, paru plus réaliste. Si j’ai bien aimé leur histoire en général, j’ai parfois trouvé que Shelun ne s’affirmait pas assez face au jeune homme et aux décisions qu’il prend pour eux. Cependant, même si en parole elle semble parfois s’effacer, ses actes parlent finalement pour elle. Et son amant, malgré ses réticences et son amour de la tradition, apprécie le côté rebelle et forte-tête de Shelun.

Je suis impatiente de lire la suite non seulement pour retrouver nos deux amants mais aussi pour en savoir plus sur Ieran. Shelun va, en effet, découvrir des éléments concernant le passé de son tuteur, passé dont celui-ci a toujours soigneusement évité de parler. Cependant, des questions restent en suspens concernant certains de ses choix. Ieran est un personnage bourru, parfois un peu sec et dur dans ses paroles mais qui a, cependant, un grand cœur et qui semble cacher un douloureux secret. J’aime beaucoup ce personnage, raison pour laquelle j’aimerais enfin connaître ce qu’il dissimule.

08610_800x480

En bref, un premier tome vraiment réussi qui ne manque ni d’actions ni d’émotions. J’ai peu évoqué les personnages parce que, vous parler de certains risquerait de vous spoiler, mais tous sont attachants et méritent d’être connus. Que ce soit pour l’univers, pour les personnages ou pour l’intrigue, ce livre vaut la peine d’être lu. J’ai d’ailleurs l’impression que je pourrais encore en parler sur des pages et des pages. Pas un coup de cœur mais une lecture qui m’a réellement enchantée !

Ma note: 9 /10depositphotos_8320399-stock-illustration-chinese-emoticon.jpg

10 commentaires sur “« Kel, tome 1 Noir et blanc » d’Andrea Schwartz

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :