Premières lignes #12

Coucou!

Qui dit dimanche dit « Premières lignes », un rendez-vous hebdomadaire organisé par Ma Lecturothèque.

Le principe est simple : je choisis un livre dont je vous partage les premières lignes !

Aujourd’hui, j’ai choisi : « Sang maudit » d’Ange qui est ma lecture en cours (presque terminée en réalité). J’aime beaucoup malgré le fait que j’ai été assez surprise au départ (par l’ambiance et par certaines créatures qu’on y retrouve)!

tete-de-lit-arabesque.jpg.png

Voici le résumé et les premières lignes du livre précédemment cité:

« Dans une France où la Révolution n’a jamais eu lieu, une épidémie mystérieuse décime la population… Angie, dix-sept ans, vient d’avoir son bac. Elle s’apprête à fêter sa réussite avec ses amis Clémence et Matt quand sa mère lui rend une visite surprise après plusieurs années d’absence : la duchesse de Noailles a décidé qu’il était temps pour sa fille, Angélique, de faire son entrée à la cour du roi Louis XXIV au château de Versailles. Angie, qui a grandi dans le quartier populaire de Belleville, au cœur de Paris, décide d’obéir, par curiosité plus que par devoir. Malgré son mépris pour la noblesse décadente française, la jeune femme va découvrir avec fascination les sombres intrigues des salons royaux… »

sang-maudit-952903-264-432

Chapitre premier

Lundi 15 septembre- 8 heures du matin

Paris

Six jours avant le couronnement de Louis XXIV

Les dames de la cour royale de Versailles descendirent du métro, soulevant leurs immenses jupes brodées d’or. Puis elles se dirigèrent vers leur correspondance, slalomant entre les hommes d’affaires accrochés à leurs téléphones portables et les femmes en imper sortant de leurs trains de banlieue. Malgré les efforts de leurs pages, les crinolines des élégantes effleurèrent deux SDF enveloppés dans leurs couvertures, qui se vengèrent en les insultant copieusement.

Des touristes japonais photographièrent avec excitation les nobles passantes, tandis que leur guide leur murmurait les noms les plus connus:

-La comtesse de Saint-Aignan….La marquise de Grammont-vous savez, la sœur de la fameuse duchesse de Montesquieu….Mme de Guise…

Angie Moretti, dix-sept ans, venait elle aussi de descendre du métro. Amusée, elle observa les Japonais, puis suivit des yeux le groupe des belles dames laissant derrière elles un sillage parfumé, tandis que, derrière, leurs assistants pressés confirmaient, au téléphone, la présence de leurs maitresses au Bal de Versailles.

tete-de-lit-arabesque.jpg.png

Et vous avez-vous déjà lu ce livre ? Si ce n’est pas le cas, ces premières lignes vous donnent-elles envie de le lire ?

14 commentaires sur “Premières lignes #12

Ajouter un commentaire

  1. Ton image de présentation est super belle ! À part ça, les premières lignes sont carrément tentantes. Une vie où la Révolution n’aurait pas eu lieu ? C’est carrément génial (tout du moins en version fictive !) Tu nous diras ce que tu en as pensé quand tu l’auras terminé ?

    Aimé par 1 personne

    1. Je l’ai terminé aujourd’hui! Je posterai mon avis samedi prochain je pense 🙂 J’ai bien aimé bien que la fin ne m’a pas totalement convaincue et il faut savoir que c’est assez sombre quand même et qu’il y a pas mal de fantastique (ce qui n’est pas mentionné dans le résumé et du coup certains n’ont pas trop aimé…perso j’ai été plutôt surprise dans le bon sens)!

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :