« Un palais d’épines et de roses » tome 1 de Sarah J. Maas

Édition : La Martinère J. Fiction

Parution: 9 février 2017

Pages : 525 pages

Prix: 18, 90 euros

Résumé

« En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?
A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix. »

01b230c2a53ada376627f80734a14fdc

Mon avis

À force de voir passer des avis élogieux à propos de ce livre sur Booktube, j’ai fini par craquer et je l’ai acheté et commencé en anglais (ne sachant pas encore qu’il allait bientôt paraître en vf…). Mais j’avançais trèèès trèèès lentement…. tellement lentement qu’à sa sortie française, je l’ai racheté et j’ai fini par abandonner la vo.

En dehors de ce petit changement linguistique, j’ai passé un très agréable moment de lecture et je ne regrette pas du tout mes deux achats !!…Peut-être que je me procurerai le tome 2 en anglais si l’attente est trop longue, et peut-être aussi que je finirai quand même par le lire en français…hahaha.. :-/

01b230c2a53ada376627f80734a14fdc

Ce roman est une réécriture du conte de la Belle et la Bête mais dans un monde fantasy totalement imaginé. Tout comme Belle, la mère de Feyre est décédée et son père a perdu tout son argent suite à un mauvais placement. Criblée de dettes, la famille a dû vendre tous ses biens et quitter la demeure confortable qu’elle occupait pour s’installer dans un taudis à l’écart du village. Sur son lit de mort, la mère de Feyre lui a fait promettre de veiller sur son père et ses deux sœurs ainées, Nesta et Elain. Cette promesse va la pousser à chasser pour subvenir aux besoins de sa famille et sera, ainsi, indirectement, à l’origine de sa rencontre avec la « bête ». Dans de ce récit, celle-ci apparaît sous la forme d’un Grand Fae du nom de Tamlin, un être magique qui peut parfois revêtir l’apparence d’une « bête », parfois celle d’un homme et sur lequel pèse une malédiction. Les liens avec le conte sont donc assez clairs. Cependant, l’univers autour, tout comme l’intrigue et la psychologie des personnages se détachent complètement de l’histoire originale.

01b230c2a53ada376627f80734a14fdc

La première partie du roman nous présente Feyre, sa famille et leur vie, ou plutôt leur survie. L’ambiance y est assez sombre, pleine de privation et d’amertume. En contraste, la deuxième partie m’a paru beaucoup plus joyeuse, colorée et lumineuse, bien qu’elle ait aussi sa part d’ombre. Tamlin emmène Feyre dans sa cours, la cours du printemps, où cette saison règne éternellement. Ses jardins sont ainsi constamment emplis de fleurs, d’oiseaux et de soleil. Cependant, derrière toutes ces beautés se cachent des immortels aux intentions funestes et à l’apparence lugubre dont il vaut mieux éviter de croiser le chemin. Si Feyre ne rêve, au départ, que de fuir pour rejoindre sa famille, elle finit par découvrir l’envers du décor et par s’attacher à ces lieux étranges et à ces habitants. S’il y a de l’action dans cette deuxième partie, je l’ai trouvée malgré tout plus contemplative et emprunte d’une certaine douceur (à certains moments du moins !!). La troisième partie est, à nouveau, plus sombre et également plus addictive. Les actions s’enchaînent et l’histoire prend une tournure à laquelle je ne m’attendais pas du tout (que j’ai appréciée bien que moins que je ne l’espérais).

01b230c2a53ada376627f80734a14fdc

L’univers imaginé par l’auteure est très vaste et très contrasté. Les immortels qui s’y trouvent sont tous très différents les uns des autres. J’ai beaucoup aimé découvrir petit à petit le fonctionnement de la société des Grands Faes ainsi que leur histoire. Sarah J. Maas parvient à nous immerger dans son monde et à nous communiquer sa magie. J’espère voyager dans d’autres cours dans les prochains tomes : celle de l’été, de l’automne,…et pénétrer les richesses de chacune d’elles !

L’intrigue est très bien menée. Le voile se lève au fur et à mesure sur la malédiction et ses implications. De nombreux rebondissements jalonnent le récit et l’histoire a, plusieurs fois, pris des détours auxquels je ne m’attendais pas du tout. Si j’ai apprécié être surprise, les chemins choisis m’ont parfois un peu déçue au départ bien que j’ai finalement beaucoup aimé l’ensemble.

01b230c2a53ada376627f80734a14fdc

Les personnages sont assez complexes et bien travaillés, autant les personnages principaux que les secondaires (comme les sœurs ou le père de notre héroïne ou encore Lucian). J’ai beaucoup aimé Feyre, petit bout de femme courageuse, tenue par la promesse faite à sa mère de veiller sur les siens. Elle est curieuse, intelligente et très fière. Dès son arrivée et malgré sa peur des Grands Faes et de ce qu’ils pourraient lui faire, elle ne se laisse pas faire et tente de faire front avec les maigres moyens dont elle dispose. Tamlin est très mystérieux au début, un peu maladroit aussi et tout empreint de ses responsabilités. Je l’ai trouvé très tendre avec Feyre, très compréhensif. Leur histoire m’a, cependant, un peu laissée sur ma faim, dans le sens où tout ne nous est pas dit. En effet, l’auteure effectue parfois des sauts temporels, ce qui nous prive sûrement de certaines scènes. Le lecteur sait, par exemple, que Tamlin et Feyre ont passé du temps ensemble, mais sans plus. J’aurais préféré voir l’évolution de leur relation plus en détails, pour mieux la comprendre et plus y croire. Toutefois, contrairement à certains, je n’ai pas trouvé que le caractère de Feyre ait fondamentalement changé suite à sa rencontre avec Tamlin. Certes, elle n’est plus uniquement tournée vers sa recherche de réponse mais reste, malgré tout, attentive à ce qui l’entoure et ne perd pas ses objectifs et ses inquiétudes de vue. Elle s’habitue simplement à son nouveau lieu de vie et essaie de s’y faire une place.

01b230c2a53ada376627f80734a14fdc

En bref, une très bonne lecture même si je n’ai pas eu de coup de cœur…sans doute à cause de la fin qui ne m’a pas complètement convaincue (disons, qu’elle était très bien, assez inattendue pour moi et très addictive, mais que j’aurais préféré autre chose. Je ne sais pas quoi exactement mais autre chose). Dans tous les cas, une histoire faite pour ceux qui aiment les réécritures de conte et la fantasy! Le mélange est détonant et vaut le coup !!

Ma note: 9,5/1010781840-adventure-and-hunting-smiley-icon-set-in-vector

Publicités

20 commentaires sur “« Un palais d’épines et de roses » tome 1 de Sarah J. Maas

Ajouter un commentaire

  1. Ça fait plusieurs de tes chroniques que je lis et je les trouve super bien écrites et explicatives, elles en disent juste assez sans pour autant spoiler l’histoire 🙂

    J’ai beaucoup entendu parler de ce livre et il me tente beaucoup mais j’ai peur que ce soit un livre avec un peu trop de longues descriptions (je ne sais pas pourquoi il me donne cette impression ^^) et c’est quelque chose que je n’aime pas du tout dans les livres que je lis, est-ce qu’il y en a beaucoup ?
    L’histoire m’attire depuis plusieurs mois mais j’hésite à me lancer dedans 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Mercii! 🙂 ça me fait très plaisir!! 😀

      Au niveau des descriptions, je n’ai pas trouvé qu’il y en avait des trop longues. Après, si le récit me plait, c’est le genre de chose qui ne me gêne pas; les longues descriptions, et comme ce récit m’a plu, je ne suis peut-être pas la mieux placée pour en juger…Mais ça ne m’a vraiment pas frappée..:-/

      Aimé par 1 personne

      1. Je t’en prie 🙂
        D’accord, je verrai alors, peut-être que je me le prendrai en ebook, parce-que moi les descriptions de 30 km c’est vraiment quelque chose à laquelle j’accroche pas du tout et qui peut faire que j’aime moins l’histoire Ou que j’accroche pas ^^

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :