« L’ange de Marchmont Hall » de Lucinda Riley

Édition : Charleston

Parution : 17 novembre 2017

Pages :  539 pages

Prix : 22,50 euros

Résumé

« Trente ans ont passé depuis que Greta a quitté Marchmont Hall, une magnifique demeure nichée dans les collines du Monmouthshire. Lorsqu’elle y retourne pour Noël, sur l’invitation de son vieil ami David Marchmont, elle n’a aucun souvenir de la maison – le résultat de l’accident tragique qui a effacé de sa mémoire plus de vingt ans de sa vie.
Mais durant une promenade dans le parc enneigé, elle trébuche sur une tombe. L’inscription érodée lui indique qu’un petit garçon est enterré là. Cette découverte bouleversante allume une lumière dans les souvenirs de Greta, et va entraîner des réminiscences.
Avec l’aide de David, elle commence à reconstruire non seulement sa propre histoire, mais aussi celle de sa fille, Cheska… »

marchmont

Mon avis

J’ai enfin lu mon premier Lucinda Riley grâce au Cold Winter Challenge 2017 ! Depuis le temps que j’entendais parler de cette auteure et que je voulais découvrir sa plume ; voilà, c’est fait ! 😊 Et le moins que je puisse dire c’est que ce ne sera pas le dernier ouvrage que je lirai d’elle ! Vous vous en doutez du coup, j’ai passé un très bon moment de lecture ! Malgré tout, ce n’est pas un coup de cœur à cause, surtout, des personnages de Greta et Cheska.

Je m’explique…

marchmont

L’héroïne incontestable de cette histoire c’est Greta, ensuite viennent sa fille, Cheska, et sa petite-fille, Ava ! Le récit couvre donc trois générations de femmes. Au début, j’avoue avoir eu quelques difficultés à comprendre les liens qui unissent les différents personnages. C’est assez confus entre tante ou grande tante, oncle ou faux-oncle,…Tout cet imbroglio s’éclaire au fur et à mesure mais les premières pages m’ont semblé assez nébuleuses, d’autant que les générations s’entrecroisent. Bref, mon cerveau a manqué surchauffer mais, ensuite, tout s’est mis correctement en place dans ma tête et ma lecture est devenue tout à fait limpide.

En ce qui concerne les trois femmes de ce récit, nous rencontrons tout d’abord Greta, qui est amnésique et qui va petit à petit retrouver la mémoire et se souvenir des sombres secrets de son passé. J’ai apprécié la jeune Greta, fraichement arrivée dans la Capitale et un peu naïve, qui tente tant bien que mal de poursuivre ses rêves malgré les tours que lui joue le destin. Je l’ai apprécié donc…jusqu’à ce qu’elle devienne mère. À partie de là, j’ai eu beaucoup de mal à comprendre certains de ses choix : par rapport à l’éducation qu’elle donne à sa fille, aux choses qu’elle lui cache, aux décisions qu’elle prend à sa place, mais aussi, par rapport à sa propre vie, à ses relations,…Je n’ai plus adhéré à ce qu’elle faisait ni à ce pour quoi elle se battait. Je me suis petit à petit éloignée d’elle, ne la comprenant tout simplement plus. Tout le monde fait des erreurs mais, dans son cas, j’ai l’impression que certaines auraient pu largement être évitées.

Cheska, quant à elle, est une enfant, une jeune fille puis une femme étrange, à la vie très singulière, en raison de sa popularité, et peu appropriée (surtout pour une enfant). J’ai eu du mal à la suivre et, de ce fait, elle ne m’a pas spécialement plu, que du contraire… (bien que je ne l’ai pas détestée non plus, étonnamment).

Enfin vient Ava, beaucoup plus saine d’esprit et plus en accord avec mes valeurs ! J’ai directement aimé ce personnage simple et droit qui ne m’a pas déçue ! C’est une jeune femme vive, courageuse et sensible, adepte du grand air et de la nature. Elle s’en sort bien vu l’enfance particulière qu’elle a eue. Cependant, elle a été bien entourée, malgré tout, ce qui la sauve, je pense.

Enfin, je terminerai avec deux autres personnages qui m’ont beaucoup plu : LJ et David ! LJ est une femme très directe, pleine de bon sens et de force. C’est un des piliers de ce livre tout comme David ! Il y a peu d’hommes vraiment « biens » dans cette histoire mais lui en fait partie et il est tout simplement formidable. Greta, Cheska et Ava peuvent compter sur lui et se reposer sur son jugement. Il est empli de compassion, prévenant, intelligent et patient, juste adorable ! C’est LE personnage phare de ce récit, pour moi.

marchmont

Ce roman alterne des chapitres qui se déroulent dans les années 50, 60 et 80 avec des chapitre qui se passent en 1985 (à Noël), bien que la majorité du récit prenne place dans le « passé ». Greta part à la recherche de ses souvenirs, nous plongeant avec elle dans son histoire. David se charge de combler les trous avec les éléments qui lui manquent. J’aime beaucoup les narrations qui font des allers-retours entre présent et passé, déterrant de lourds secrets familiaux. L’intrigue est bien menée dans l’ensemble même si j’espérais davantage de suspense. Dès le début, pourtant, j’ai eu envie de savoir comment et pourquoi Greta a perdu la mémoire ou encore dans quelles circonstances Marchmont Hall a brûlé. Cependant, c’est seulement dans le dernier tiers du roman que j’ai vraiment été tenue en haleine. Cette dernière partie est très tendue et addictive, d’autant qu’elle concerne de près Ava. Je me sentais donc davantage touchée par ce qu’il se passait ! Dommage que cette sensation de tension n’ait pas été présente dès les premières lignes (pour moi du moins).

marchmont

La plume de l’auteure est très belle, fluide et addictive. Elle arrive à merveille à décrire les différents lieux et ambiances ainsi que les sentiments de ses personnages. Je me serais vraiment crue à Marchmont Hall, déambulant dans les bois et parcourant la campagne.

marchmont

En bref, j’ai beaucoup aimé suivre l’histoire de ces trois femmes et de David, même si Greta et Cheska ne m’ont pas totalement convaincue ; le récit de leur vie et de leurs déboires m’a plu malgré tout ! Lucinda Riley sait parfaitement dépeindre ses personnages et nous les faire aimer ou détester… ! Son intrigue est bien menée, avec une narration qui alterne présent et passé, même si j’aurais aimé avoir plus de suspense plus rapidement. En tout cas, je lirai d’autres ouvrages de cette auteure, ça c’est sûre, et je gage que si je m’attache davantage aux personnages principaux, ces prochaines lectures pourraient bien être des coups de cœurs!! Je conseille ce livre à tous ceux qui aiment les romans mélangeant allers-retours dans le passé, personnages forts et secrets de famille ; ils ne seront pas déçus !

Ma note: 9 /10 b5b27e74800b40b1ca7fb1e4ce2a12fe

Publicités

13 commentaires sur “« L’ange de Marchmont Hall » de Lucinda Riley

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :