« Chicago requiem » de Carine Foulon

Édition : Autédité

Parution : 05/03/2018

Pages : 390 pages

Prix : 16,50 euros

Résumé

« Chicago, années folles…
Sur la scène d’une ville en proie à la corruption, acteurs et gangsters se côtoient.
William, issu d’une famille riche et influente, les Henderson, possède un théâtre cerné de speakeasies et de maisons closes. Il aide son épouse, Susan, à reprendre sa carrière d’actrice malgré la corruption et la prohibition.
La sœur de William, Meredith, vient de passer cinq ans en prison. Résolue à se venger de son frère et de tous ceux qu’elle pense responsables de son incarcération, elle s’établit à Miami où elle rencontre un certain Al Capone.
Le vaudeville peut alors virer au drame, à la scène comme à la ville. »

mafia

Mon avis

Je tenais tout d’abord à remercier chaleureusement l’auteure pour l’envoie de son roman en service presse numérique.

J’ai un peu hésité avant d’accepter parce que, au vu du résumé, ce livre sortait de mes lectures habituelles. Toutefois, d’une part, le côté historique du Chicago des années folles m’a attirée et d’autre part, si ce n’est pas mon genre de prédilection, j’aime lire des thrillers de temps en temps et je n’en avais justement plus lus depuis quelques mois. Ce roman tombait donc finalement à pic !

Je ne regrette pas du tout d’avoir accepté puisque « Chicago Requiem » m’a beaucoup plu dans l’ensemble !

mafia

Je dis « dans l’ensemble » parce que ma seule petite déception concerne le contexte historique. L’auteure nous immerge bel et bien dans le Chicago des années 20, peuplé de gangsters en tout genre. La mafia italienne et la pègre locale se partagent la ville et la plongent dans une tension presque permanente au gré de leurs associations et dissensions. Il n’est pas rare de retrouver au petit matin un cadavre encore fumant, beignant dans son sang. Même les rues en pleine journée ne sont pas toujours sûres. Les braves habitants de Chicago ont tout intérêt à rester en dehors des affaires de ces deux gangs s’ils tiennent à la vie. L’auteure a parfaitement retranscrit l’ambiance de cette ville gangrénée et pourrie jusqu’à la moelle où l’argent achète tout et tout le monde : du politicien au policier, en passant par l’honnête père de famille. J’ai également apprécié l’évocation de l’un ou l’autre personnage historique, accompagnée généralement de quelques précisions en note de bas de page.

Cependant, là où j’ai eu un goût de trop peu c’est en ce qui concerne les descriptions de Chicago (quartiers, maisons, habitants,…) et le contexte historique plus large. J’aurais, par exemple, aimé que la Grande Histoire soit davantage évoquée, tout comme celle de la ville, que ce soit au niveau de la politique mais aussi de la mafia et du banditisme local. Je m’attendais en lisant cet ouvrage à en apprendre beaucoup plus à ce sujet. De ce point de vue, donc, je suis un peu restée sur ma faim. L’auteure n’occulte pas totalement ce côté historique mais il n’est pas assez présent pour moi. J’avais beaucoup d’attentes à ce propos d’où ma déception sans doute. Avec le recul, j’ai, toutefois, mieux compris le choix de l’auteure.

mafia

En effet, si Carine Foulon ne s’attarde pas davantage sur le côté historique c’est parce qu’elle s’est concentrée essentiellement sur la psychologie des personnages, ce qui, dans un thriller n’est pas superflu !

J’avoue, par contre, avoir mis quelques pages à m’y retrouver parmi tous ces personnages. Il y en a pas mal et l’absence de noms ou d’éléments pour comprendre duquel il est question lors des changements de point de vue a fait que je mettais parfois plusieurs lignes avant de me situer. De plus, le récit fait de fréquents allers-retours entre passé et présent, surtout au début, ce qui ne facilite pas les choses. Cependant, en règle générale, j’apprécie beaucoup ce procédé et le fait d’être un peu perdue, tant que cela ne dure pas trop longtemps, ne me dérange pas. Surtout qu’assez rapidement, finalement, je suis parvenue à situer qui était qui.

Au niveau des personnages en tant que tels, j’ai eu du mal, au départ, parce qu’aucun ne me touchait. Ils étaient, pour moi, inconstants, égoïstes et frivoles la plupart du temps. Et, pour la majorité d’entre eux, je n’arrivais pas à bien les cerner. La seule que j’ai d’emblée appréciée et pour laquelle mon opinion ne s’est pas modifiée, c’est Rose. Elle est généreuse et courageuse, sans être parfaite. Elle n’a pas toujours eu une vie facile mais elle a appris à pardonner. Son mari m’a également plu, même si certains côtés de sa personnalités m’ont parfois davantage dérangée. Je n’ai pas aimé William et Susan mais j’ai trouvé que l’auteure avait fait un très bon travail les concernant ! Ce sont des personnages complexes, très réels et très humains, tout simplement. Au fur et à mesure du récit, j’ai mieux compris leurs choix et leurs attitudes. Je suis petit à petit parvenue à mieux les cerner. Ils ne sont pas tout noirs ou tout blancs et, si leurs défauts m’ont trop déplu pour réellement me les attacher, j’ai, malgré tout, été sensible à leur humanité ! La psychologie de Meredith et de Richard, deux personnages que j’ai aimé détester, est également très bien développée. Meredith, surtout, fait froid dans le dos !

mafia

La narration est à la troisième personne du singulier la plupart du temps, excepté deux-trois passages qui sont rédigés à la première personne. J’ai été un peu étonnée la première fois et je me suis posée des questions sur ce choix. Finalement, passé le moment de confusion, j’ai trouvé intéressant de connaitre les pensées des personnages concernés.

Le style de Carine Foulon m’a un peu surprise au départ : le ton est sec et tranchant, les phrases courtes et sans fioriture. Je venais d’un tout autre style et j’ai eu besoin de quelques lignes pour m’y faire et rentrer dans l’histoire. J’ai trouvé, par la suite, qu’il collait parfaitement au récit. J’ai aussi moins eu cette sensation de phrases très courtes. Je ne sais pas si c’est l’auteure qui a modifié sa façon d’écrire après les premiers chapitres ou si c’est moi qui me suis tout simplement habituée à son style…

mafia

L’intrigue est bien menée. L’auteure prend son temps pour présenter tous ses personnages ainsi que leur parcours. Cependant, dès le début, l’ambiance est lourde et le lecteur sent que quelque chose se trame. Ensuite, une fois tous les éléments en place, les crimes commencent à s’enchaîner et la tension parvient à son comble ; j’ai alors eu difficile à lâcher ce livre. J’ai beaucoup aimé le final auquel je ne m’attendais pas, même si les tous derniers chapitres n’étaient pas indispensables pour moi.

mafia

En bref, une lecture qui m’a sortie de ma zone de confort mais qui ne m’a pas déçue. Je m’attendais à ce que le côté historique soit beaucoup plus présent et approfondi, toutefois, je comprends le choix de l’auteure qui a préféré se concentrer sur la psychologie des personnages. Ceux-ci sont tous très bien développés et valent le détour pour leur complexité et leur humanité (pas toujours prise sous son meilleur jour). Si je ne me suis pas attachée à tous, j’ai apprécié les découvrir, apprendre à les connaître et faire un bout de chemin en leur compagnie. Je ne peux donc que vous conseiller d’en faire autant si le cœur vous en dit !

Ma note: 8/10 stock-vector-vector-retro-american-gangster-smiley-with-a-thompson-machine-gun-and-a-smoking-cigar-yellow-emoji-701346847

Publicités

10 commentaires sur “« Chicago requiem » de Carine Foulon

Ajouter un commentaire

  1. Bonsoir OmbreBones.
    Je viens de découvrir ton message et non… mon roman est disponible sur toutes les plateformes numériques, pas seulement sur Amazon. Je suis passée via Iggybook pour qu’il ne soit pas que sur Amazon.
    En revanche, la version brochée n’est pour l’instant que sur Amazon (ou en me contactant) parce qu’il faut payer pour qu’il soit distribué (donc disponible) en librairie et que j’attends de voir si c’est rentable ou pas (parce que si personne ne le commande en librairie une fois que ça sera possible… ça ne sert à rien ^^).
    Bonne soirée ! 🙂
    Tous les liens sont ici : https://carine-foulon.iggybook.com/fr/chicago-requiem/

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Carine, merci beaucoup pour ce lien ! C’est génial de ne pas se limiter à amazon. Je le prends en numérique dès que je rentre (je lis de plus en plus sur ma liseuse, c’est tellement pratique vu que je voyage beaucoup), hâte de vous découvrir 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :