#Vendredi Lecture/ 2

Coucou!

 

Mini changement sur mon blog: j’ai décidé de changer le jour de mon rendez-vous « premières lignes » (un rendez-vous hebdomadaire organisé par Ma Lecturothèque) et de le coupler avec celui du « vendredi lecture« .

Pour ce rendez-vous, il suffit de prendre sa lecture en cours et de la partager en ajoutant la quatrième de couverture, les informations de l’éditeur et un lien vers sa page sur Babelio. J’ajouterai également les premières lignes du livre en question !

J’ai repris l’idée à Ombrebones, qui elle-même a repris le concept du site VendrediLecture et du #VendrediLecture sur Twitter.

En ce moment je lis « L’expédition de l’espoir » de Javier Moro aux éditions Robert Laffont.

Voici le lien Babelio pour plus de critiques.

584437a4a6515b1e0ad75b63

Résumé:

« Le 30 novembre 1803, un bateau quitte le port de La Corogne sous mille acclamations et applaudissements. À bord, une vingtaine d’orphelins, des enfants de tous âges, qui partent avec la plus noble des missions : porter le vaccin contre la variole, à peine découvert, de l’autre côté de l’océan, en Amérique. Les accompagne la douce et maternelle Isabel Zendal, chargée de prendre soin d’eux. Les héros de cette folle expédition, dirigée par l’intransigeant médecin Francisco Javier Balmis et son généreux assistant Josep Salvany, devront affronter tempêtes et naufrages, et se heurteront à l’opposition du clergé, à la corruption des élus et à la cupidité de ceux qui cherchent à s’enrichir aux dépens des plus démunis.
Aujourd’hui reconnue comme l’une des plus grandes prouesses humaines de l’Histoire, cette aventure a été portée par le courage de ces enfants, sur qui reposait la vie de tant de gens, mais aussi par l’audace de deux hommes que tout opposait, si ce n’est leur amour pour la seule femme à bord. »

9782221195611ORI

Premières lignes:

La jeune fille se fraya un passage parmi les bêtes qui obstruaient l’entrée de la maison toujours plongée dans la pénombre. Outre les puanteurs habituelles d’urine, de sueur animale et de paille mouillée, elle fut alertée par un relent de mandragore. Le médecin ? s’interrogea-t-elle, surprise. On n’entendait que le souffle de la vache et le piaillement des poulets qui picoraient laborieusement le sol. Aucune voix, aucun son humain, aucun aboiement ne sortait de l’intérieur du logis la plupart du temps bourré de gens et d’animaux. C’est bizarre, pensa Isabel. Elle savait que sa mère se trouvait à l’intérieur, car elle était alitée. Elle déposa donc sur une étagère la botte de choux que son père lui avait demandé de ramasser, ôta ses sabots boueux et poussa le portail. Il y avait une odeur de fumée, d’humidité et de rance.

584437a4a6515b1e0ad75b63

Et vous, que lisez-vous en ce vendredi?

Avez-vous déjà lu « L’expédition de l’espoir »? Si oui, qu’en aviez-vous pensé?

9 commentaires sur “#Vendredi Lecture/ 2

Ajouter un commentaire

  1. Je ne connaissais pas du tout ce roman mais il a l’air de traiter d’une thématique intéressante. Je me réjouis de lire ta chronique !
    Pour ma part j’ai fini le roman que je lisais ce matin donc je vais commencer My Absolute Darling 🙂
    Bonne lecture !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :