#Vendredi Lecture/6

Coucou!

 

Ce rendez-vous en rassemble deux en un : celui des « premières lignes » (un rendez-vous hebdomadaire organisé par Ma Lecturothèque) et celui du « vendredi lecture« .

Pour ce rendez-vous, il suffit de prendre sa lecture en cours et de la partager en ajoutant la quatrième de couverture, les informations de l’éditeur et un lien vers sa page sur Babelio. J’ajouterai également les premières lignes du livre en question !

J’ai repris l’idée à Ombrebones, qui elle-même a repris le concept du site VendrediLecture et du #VendrediLecture sur Twitter.

En ce moment, je lis une lecture doudou (la deuxième de septembre) qui rentre dans le Pumpkin Autumn Challenge, il s’agit de « L’éternité, c’est compliqué » de Jennifer L. Armentrout. La thématique me faisait un peu peur mais pour le moment, j’aime bien! 🙂

Voici le lien babelio pour plus de critiques.

584437a4a6515b1e0ad75b63

Résumé

« Depuis sa plus tendre enfance, Mallory Dodge se drape dans le silence. Se taire, c’était survivre. Voilà quatre ans que son cauchemar a pris fin, quatre ans qu’elle n’a pas revu Rider Stark, son protecteur.Entourée de parents adoptifs aimants et à l’aide de cours particuliers, Mallory a repris le chemin des mots. Elle s’apprête également à faire le grand saut en reprenant celui du lycée pour son année de terminale.Le jour de la rentrée, la jeune fille était loin de se douter qu’elle tomberait sur son ami. Leur complicité est intacte, mais si Rider n’a plus rien d’un enfant, il reste habité par de nombreux démons.Quand les ombres du passé menaceront de les séparer, Mallory aura-t-elle le courage de prendre la parole pour exprimer ce qui doit l’être? »

couv39555055

Prologue

Dans son dos, les boîtes à chaussures vides et poussiéreuses formaient une colonne plus haute et plus large que son corps fin. Quand elle s’appuya contre elles, les genoux osseux remontés contre sa poitrine, elles oscillèrent.

Respire. Ne pense à rien d’autre. Respire.

Cachée au fond de ce vieux placard, elle n’osait pas émettre le moindre son. Les dents enfoncées dans sa lèvre inférieure, elle se concentrait uniquement sur les respirations douloureuses qui gonflaient et dégonflaient ses poumons. Des larmes lui brûlaient les yeux.

Mon Dieu! Elle avait fait une terrible bêtise. Mlle Becky avait raison. Elle était une vilaine fille.

584437a4a6515b1e0ad75b63

Et vous, que lisez-vous en ce vendredi?

Avez-vous déjà lu « L’éternité, c’est compliqué » ou un autre livre de cette auteure (comme la saga « Lux » ou « Jeu de patience ») ? Si oui, qu’en aviez-vous pensé?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :