« Ravens, tome 1, AubeMort » de James Barclay

Édition : Milady

Parution : 19 avril 2012 (pour cette version en tout cas, la première date de 1999)

Pages : 648 pages

Prix : 9,20 euros

Résumé

« Les Ravens ont combattu ensemble durant des années… Six hommes et un elfe vendant leur épée au plus offrant dans les guerres qui ont déchiré Balaia. Tout en restant loyaux envers leur code d’honneur et envers eux-mêmes.
Mais en acceptant d’escorter un mage du Collège de magie Xetesk dans une sinistre mission, ils se jettent dans un écheveau d’influences politiques et d’anciens secrets qui va changer leur vie pour toujours. Car ils doivent trouver AubeMort : un sort qui, s’il est lancé, provoquera la fin du monde. »

510X5G75Z6L

Mon avis

Je n’avais jamais entendu parler de cette série (pourtant relativement connue) ni même de l’auteur (honte à moi) avant que Manon (du blog Ombrebones) ne me les recommande chaudement ! Et par un heureux hasard, peu de temps après, j’ai trouvé les 4 premiers tomes en seconde main Comme j’avais très envie de découvrir cette série et surtout la plume de James Barclay, le tome 1 n’est pas resté très longtemps dans ma pal…tome 1 que j’ai d’ailleurs énormément apprécié ! 😊

510X5G75Z6L

Le début est assez nébuleux et j’avoue avoir eu un peu de mal à entrer dans l’histoire ! J’aimais bien le style de l’auteur et l’ambiance du récit mais je ne saisissais pas tout. Heureusement Manon m’avait prévenue qu’il fallait s’accrocher les 100-150 premières pages mais que cela valait largement la peine par la suite ! Et je ne peux qu’être d’accord avec elle ! Les premières lignes de ce roman nous propulsent directement en pleine action ! Les Ravens se trouvent face à un château plongé dans le chaos d’une bataille. Ils attendent le bon moment pour intervenir. Sans rien connaitre d’eux, nous les suivons au cœur du combat tentant tant bien que mal de s’y retrouver parmi les noms, les lieux, les enjeux qui nous sont encore totalement inconnus. En très peu de temps, pas mal de personnages entrent en scène, certains meurent assez rapidement, d’autres font d’étranges rencontres et d’autres encore ont l’air de chercher quelque chose et de poursuivre un but bien précis (mais lequel ? Mystère…). Bref, le tout est assez obscur et l’essentiel échappait complètement à ma compréhension. J’avais la sensation d’avoir été projetée au milieu de l’épisode 5 de la saison 3 d’une série que je n’aurais jamais regardée auparavant…C’est un brin perturbant et déroutant comme vous pouvez l’imaginer ! J’avais envie de comprendre malheureusement je trouvais peu d’éléments auxquels me raccrocher ! Le « gros » souci c’est que cela ne dure pas que deux ou trois chapitres mais plus d’une centaine de pages…Pas évident de ne pas lâcher prise donc. Toutefois, passé ce cap, tout s’éclaircit ! Le lecteur se familiarise avec les personnages, leur caractère les démarque de plus en plus les uns des autres et les enjeux se dévoilent petit à petit. Et là, le récit devient vraiment prenant et attractif ! Après l’effort, le réconfort en d’autres termes !

510X5G75Z6L

L’intrigue en elle-même est en apparence assez « classique ». Les héros ont une quête à mener avec des objets à trouver pour…rien de moins que sauver leur monde et empêcher des méchants sorciers de le réduire en cendre ! Cette série a été publiée, pour la première fois, en 1999…peut-être à l’époque ce genre d’intrigue n’’était-elle pas encore considérée comme « classique » ? J’avoue ne pas assez bien connaitre l’histoire de la littérature Fantasy pour en juger. Dans tous les cas, classique ou non, j’ai adoré ce récit. La sauce a parfaitement prise avec moi ! De plus, même si l’intrigue de base peut sembler « simple », elle est bien plus complexe qu’il n’y parait de par les relations entre les collèges, les Ravens en eux-mêmes, les différentes dimensions,…Vu ce que l’auteur laisse entrevoir au début de ce tome, le fil rouge dans les tomes suivants risque fort de dépasser cette « simple » petite quête !…

L’action est quasi omniprésente dans ce roman et le rythme est bien dosé ! L’auteur réserve, en effet, à ses héros des moments de répit où le lecteur peut lui aussi reprendre son souffle et faire le point ! J’ai adoré la façon dont James Barclay découpe très souvent son action ! Il change (grosso modo) de point de vue à chaque paragraphe et nous présente ainsi, presque simultanément, l’avancée des différents personnages. Ce choix de narration donne du dynamisme à ses actions et renforce le côté addictif de celles-ci. Même si j’étais sur le point de fermer l’ouvrage, si je lisais les premières lignes d’un combat, je ne pouvais plus lâcher le livre avant qu’il ne soit terminé !

510X5G75Z6L

L’univers mis en place par James Barclay est vraiment bien construit. Petit plus : il y a une carte (j’adore les cartes, donc oui, dès qu’il y en a une, je ne peux pas m’empêcher de le souligner). Ce monde créé de toute pièce est très complexe. Il faut bien les 150 premières pages pour commencer à en percevoir toutes les subtilités : saisir ce que sont les quatre collèges, les ouestiens, la AMK, les Ravens eux-mêmes. Ces derniers voyagent énormément, ce qui nous permet de « découvrir du pays » : forêt pluvieuse, désert aride, steppe dévastée,…Et les contrées qu’ils ne traversent pas, d’autres personnages se chargent de nous les faire visiter ! Les petites incursions dans l’espace tridimensionnel sont très intéressantes et m’ont également beaucoup plu !

510X5G75Z6L

Je terminerai ma chronique en vous parlant des personnages ! Les Ravens, tout d’abord ! Ce groupe de mercenaires au grand cœur au code d’honneur bien rôdé. Celui-ci est d’ailleurs le garant de leur réputation : à cause (ou plutôt grâce à lui), les « Grands » de ce monde s’arrachent leur service ! C’est un groupe soudé qui fait toujours passer la survie de ses membres avant la mission pour laquelle ils sont payés. J’ai adoré le soutien sans faille qu’ils se portent les uns aux autres, l’amitié et la confiance aveugle qu’ils se vouent ! Le personnage central des Ravens est sans conteste Hirad que j’ai beaucoup aimé ! Ce barbare, un peu brut de décoffrage, a réussi à me toucher ! étrangement, c’est lui et non l’elfe que j’ai préféré…Je me suis également attachée à Denser et à son chat ! Oui, oui ! Habituellement, je n’adhère pas plus que ça à la présence d’animaux dans ce type de récit mais là, j’ai apprécié toutes les facettes de ce personnage à part entière ! ❤ Pour le reste, il y a tellement de protagonistes qu’il me faudrait plusieurs pages pour tous les décrire. Sachez seulement que malgré leur nombre, tous sont soignés et travaillés. L’auteur a placé un petit récapitulatif bien utile au début de l’histoire et, encore une fois, passé la première centaine de pages, j’ai jonglé avec eux sans souci !

510X5G75Z6L

En bref, après une entrée en matière un peu floue et nébuleuse, le récit se met en place, les enjeux deviennent plus claires et le roman révèle tout son potentiel ! L’auteur propose une très bonne histoire de fantasy avec de nombreux protagonistes, des combats à tire larigot et un univers riche et étoffé ! J’ai l’impression de n’avoir fait qu’effleurer le tout dans cette chronique. C’est pourquoi, je vous recommande fortement cette fantasy à l’intrigue certes classique de prime abord mais, en réalité, puissante et pleine de surprises ! Ce premier tome m’a, pour ma part, convaincue de lire la suite (qui m’attend gentiment dans ma pal) ! Encore merciiii Manon de me l’avoir fait découvrir !! 😊

Ma note: 8,5/10 smiley-1

Publicités

7 commentaires sur “« Ravens, tome 1, AubeMort » de James Barclay

Ajouter un commentaire

  1. Aaaag Denzer j’adore ♥ De plus en plus chaque tome qui passe quoi. C’est tellement dingue, j’ai envie de parler de toute l’intrigue haha :’) Mais je vais attendre que tu aies lu et que mon vrai personnage préféré arrive (à savoir Auum, tu comprendras quand il se pointera, c’est le héros de la trilogie des Elfes d’ailleurs :3). Contente de lire cette chronique en tout cas et bien vite la suite ^-^ (si j’avais pas encore quelques SP j’aurai tout laissé tomber pour me les refaire je crois ._. )

    Aimé par 1 personne

    1. 😀 J’avais déjà très envie de ne pas laisser trainer la suite trop longtemps mais là j’ai très envie de découvrir ce personnage maintenant!! Il se pointe dans le tome 2 ou je vais devoir attendre le 3 ou le 4?…Et il faut que toi tu commence La Belgariade maintenant! :-p Bien que je ne sais pas si elle cette saga te plairait autant qu’à moi.. :-/

      Aimé par 1 personne

      1. Mh il me semble que c’est un peu plus loin que le tome 2 ! Ça t’obligera à lire la suite vite haha :p ouiiii la Belgariade il faut vraiment que je m’y mettes mais mon copain qui est fan de Eddings m’a dit que c’était moins bon que la trilogie des joyaux et cette trilogie je l’avais juste bien aimé sans gros coup de cœur, du coup… Ça m’avait un peu stoppée dans mon élan :’)

        Aimé par 1 personne

      2. Je comprends 😦 J’ai la trilogie des joyaux dans ma pal…il faudrait que je la lise alors!! 😉 Pour ma part, je me souviens surtout avoir beaucoup accroché à certains personnages de la Belgariade, l’intrigue n’est pas ce qui m’a le plus marquée dans ce roman!

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :