#Vendredi Lecture/16

Coucou!

Ce rendez-vous en rassemble deux en un : celui des « premières lignes » (un rendez-vous hebdomadaire organisé par Ma Lecturothèque) et celui du « vendredi lecture« .

Pour ce rendez-vous, il suffit de prendre sa lecture en cours et de la partager en ajoutant la quatrième de couverture, les informations de l’éditeur et un lien vers sa page sur Babelio. J’ajouterai également les premières lignes du livre en question !

J’ai repris l’idée à Ombrebones, qui elle-même a repris le concept du site VendrediLecture et du #VendrediLecture sur Twitter.

Aujourd’hui, je vais commencer « La Bête du Bois Perdu » de Nina Gorlier aux éditions Magic Mirror. Il fait partie des 21 sélectionnés pour le PLIB2019 et j’ai hâte de me lancer dans cette ré-écriture de La Belle et La Bête! 🙂

Voici le lien babelio pour plus de critiques.

cb3d4cd630d2217af636f2677b383644_free-flourish-clipart-free-download-clip-art-free-clip-art-free-wedding-clipart-flourishes_3166-1016

Résumé

« Depuis qu’elle a décimé sa famille, Sybil n’a qu’une obsession : tuer la Bête et trouver enfin la quiétude dans la vengeance. Moins coquette que ses sœurs, moins prompte à se marier que les autres filles de son âge, la Belle, éprise de liberté, préfère s’exercer aux arts de la chasse et manie l’arbalète avec courage.

Retenue au village par l’amour qu’elle porte à son père défaillant, elle finit par répondre à l’appel obsédant de la forêt le jour où la Bête frappe de nouveau. Sait-elle qu’elle vient de poser le pied au cœur d’un labyrinthe inextricable fait de roses dorées, de contes oubliés et d’illusions démentes ?

Les rêves et les cauchemars, les histoires et les réalités se mélangent dans ce bois perdu où les reines mangent les cœurs des jeunes filles et où les princes cachent des monstres… »

LBDBP

La Bête

« Tous les contes délicieux que nous avons lus ou entendus:
Fontaine inépuisable nous dispensant un immortel
Breuvage dont la source est au ciel »
John Keats-Endymion

Il était une fois un royaume lointain, perdu au milieu de la forêt. les bois aux alentours étaient peuplés de gibier, les torrents regorgeaient de poissons et les montagnes abritaient en leur sein des mines d’or et de diamants. Les étés dans ce royaume étaient une bénédiction et les hivers n’en étaient que plus doux.

Mais malgré cette vie de providence, le Roi et le Reine n’étaient pas heureux. La Reine était de santé fragile et les médecins royaux s’accordaient à dire qu’elle ne pourrait jamais avoir d’enfant. Le Roi se faisait vieux, et chaque jour passant, leur seule espérance d’avoir un héritier s’éloignait un peu plus. Sa femme, désespérée de ne pas pouvoir mettre au monde un enfant, palissait à vue d’œil et sombrait dans une profonde tristesse.

 

cb3d4cd630d2217af636f2677b383644_free-flourish-clipart-free-download-clip-art-free-clip-art-free-wedding-clipart-flourishes_3166-1016

 

Alors, êtes-vous tentés par cette magnifique couverture et son résumé ? Pour ma part, oui, même si la plume de l’auteure me laisse un peu mitigée pour le moment (j’ai seulement lu les premières pages donc j’attends de voir la suite pour me prononcer).

Un commentaire sur “#Vendredi Lecture/16

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :