« Ravens, tome 2, NoirZénith » de James Barclay

Édition : Milady

Pages : 672 pages

Prix : 9,20 euros

Résumé (tome 1)

« Les Ravens ont combattu ensemble durant des années… Six hommes et un elfe vendant leur épée au plus offrant dans les guerres qui ont déchiré Balaia. Tout en restant loyaux envers leur code d’honneur et envers eux-mêmes.
Mais en acceptant d’escorter un mage du Collège de magie Xetesk dans une sinistre mission, ils se jettent dans un écheveau d’influences politiques et d’anciens secrets qui va changer leur vie pour toujours. Car ils doivent trouver AubeMort : un sort qui, s’il est lancé, provoquera la fin du monde. »

bm_cvt_les-chroniques-des-ravens-tome-2--noirzenith_1302

Mon avis

Ce deuxième tome des Ravens m’a autant plu que le premier, voire plus peut-être puisque je n’ai pas eu les mêmes difficultés à rentrer dedans !

Ce qui est sûr c’est que cette suite ne souffre d’aucun temps mort ! L’action est omniprésente : des batailles se livrent, en effet, un peu partout en Balaie et au-delà ! C’est assez impressionnant, époustouflant et épique ! Malgré tout, je n’ai jamais eu la sensation d’être submergée ou constamment en apnée! Entre deux combats, nos héros prennent effectivement le temps de discuter autour d’un bon café et de sonder le moral des troupes. Ces petites pauses bien méritées leur permettent (ainsi qu’à nous) de souffler et de reprendre des forces en vue de la prochaine escarmouche !

Pour ce qui est de la construction de l’intrigue, l’auteur se base sur un schéma similaire à celui du premier opus : un « problème » menace la survie de Balai et les Ravens partent en quête pour tenter d’enrayer la future destruction de leur foyer. À cela s’ajoutent, bien entendu, les événements qui se sont produits dans le tome précédent (conquêtes, avancées des différentes armées,…) et qui viennent légèrement compliquer le tout ! L’auteur utilise également un procédé narratif déjà usité dans le tome 1 : il balaye régulièrement les différents lieux où quelque chose d’intéressant se passe. De cette manière, nous suivons parallèlement la progression des uns et des autres ! Même s’ils restent au cœur de l’intrigue, les Ravens ne sont donc pas les seuls protagonistes à être mis en avant. J’avoue que comme toutes les situations me captivaient, j’étais à la fois contente de retrouver nos héros et pressée de découvrir comment s’en sortaient les autres. Comme pour le tome 1, la fin de ce titre marque également la fin de la quête amorcée dans les premiers chapitres, ce qui ne m’empêche pas d’avoir très envie de lire la suite !

bm_cvt_les-chroniques-des-ravens-tome-2--noirzenith_1302

Une panoplie de personnages se croisent dans ce titre (tout comme dans le premier tome : pour beaucoup, nous les connaissons d’ailleurs déjà) ! Toutefois, malgré leur nombre, ils sont tous parfaitement distincts les uns des autres, impossible de les confondre ! Les combats, batailles et autres courses poursuites n’empêchent pas l’auteur de développer la psychologie de chacun d’entre eux. Tous m’ont d’ailleurs séduite, les « méchants » comme les « gentils ». ! La narration omnisciente n’est sans doute pas étrangère à cette perception. Elle glisse d’un personnage à un autre, s’infiltrant jusque dans leurs pensées. En pénétrant leur esprit et en apprenant à connaitre leurs doutes et leurs peurs ainsi que leurs forces et leurs faiblesses, j’ai pu mieux les appréhender dans leur globalité et m’y attacher.

Les deux personnages qui m’ont le plus plu sont, sans hésitation, Hirad et Darrick ! Hirad est un barbare toujours prêt à se battre, que n’y comprend goutte à la magie et à ses subtilités mais qui sait ce que signifie le mot « amitié ». Il aime d’ailleurs à rappeler que c’est grâce à leur cohésion et à leur esprit d’équipe que les Ravens sont toujours là. Il n’aurait pas dépareillé dans la troupe des mousquetaires avec le fameux  « un pour tous et tous pour un » ! Quant à Darrick, ce général « jeune » et audacieux me plait de plus en plus ! Denser, mon « chouchou » du premier tome, m’a un peu moins convaincu ici. Disons que son humeur était légèrement moins agréable. Même si je comprends parfaitement le pourquoi de ce revirement (tout à fait logique au fond), cela ne m’a pas empêchée, tout comme ses camarades d’ailleurs, d’avoir très régulièrement envie de le secouer un bon coup ! Les dragons, très peu présents finalement dans le premier opus, prennent une place bien plus importante ici. J’espère que cet état de fait se poursuivra dans la suite de la série (mais mon petit doigt (= Manon) m’a dit que oui 😊 ) !

bm_cvt_les-chroniques-des-ravens-tome-2--noirzenith_1302

En bref, je vous conseille toujours autant cette saga ! Si vous aimez les petits groupes soudés composés de personnages aussi sympathiques qu’hétéroclites, les dragons, les combats épiques et les quêtes aux accents impossibles, foncez, vous ne serez pas déçus !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller lire ma chronique du tome 1 !

Ma note: 8,5/10 smiley-1

 

Publicités

3 commentaires sur “« Ravens, tome 2, NoirZénith » de James Barclay

Ajouter un commentaire

Répondre à OmbreBones Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :