« Chasseurs » de Megane Delsinne

Édition : Auto-édité

Parution : 7 décembre 2018

Pages :  275 pages

Prix : 2,99 euros (version ebook)/ 15 euros (format broché)

Résumé

« Il existe parfois de très bonnes raisons d’avoir peur de sortir de chez soi. En Vestalie, les Ylens, ces créatures démoniaques mangeuses d’Hommes ravagent villes et villages. Seuls les Chasseurs, ces guerriers d’élite, connaissent les secrets pour les combattre.
Aelys et ses deux amis s’entrainent dur pour devenir Chasseur. Mais alors qu’ils s’approchent de leur objectif, ils découvrent un lourd secret, qui pourrait bien tout remettre en cause.
Oserez-vous Chasser avec eux ? »

4163pQb1r2L._SX331_BO1,204,203,200_

Mon avis

Merci à l’auteure, Megane Delsinne, et au site SimplementPro pour la confiance et l’envoi de ce service presse numérique !

Meganne est une écrivaine mais également une blogueuse ! Voici le lien vers son blog : ici.

J’ai apprécié ce court roman de fantasy (moins de 300 pages) même si, tout comme pour l’autre titre que j’ai lu de cette auteure (Les Terres de l’Est, tome 1, Maiesta), je regrette parfois un manque d’approfondissement.

Aelys rêve de devenir « Chasseur ». Trois ans déjà qu’elle a intégré l’Académie et qu’elle étudie en vue de ce grand jour ! Les examens ne devraient être qu’une simple formalité, du moins l’espère-t-elle. Ensuite, elle quittera son statut d’Apprentie pour devenir Initiée et pourra enfin voyager de par le monde, protéger ses concitoyens et tuer des Ylens ! Ces derniers sont d’immondes créatures que seuls les Chasseurs sont habilités à occire. Notre héroïne compte bien que ses deux meilleurs amis, Niaa et Alderick, passent également Initiés pour, ensemble, former un trio invincible ! Toutefois, leur enthousiasme initial va être quelque peu douché par d’étonnantes révélations !

4163pQb1r2L._SX331_BO1,204,203,200_

L’auteure a choisi un point de vue interne puisqu’Aelys s’adresse à nous à la première personne du singulier. C’est une jeune femme forte et courageuse qui ne manque ni d’humour ni d’autodérision. Cet aspect de son caractère m’a beaucoup plu. Pour autant, je n’ai pas réussi à m’y attacher autant que je l’aurais voulu, pas plus qu’à Niaa ou à Alderick. Leurs personnalités m’ont semblé trop superficielles. Alderick, par exemple, est LE tombeur par excellence qui passe son temps à s’admirer et à séduire les filles. Niaa, quant à elle, est la jeune fille « parfaite », première de classe, pour qui l’échec n’est pas une option envisageable. Je force clairement le trait : ils sont plus nuancés que cela mais pas assez à mon goût ! Dans ce genre de récit, je suis généralement attirée par les personnages plus « brutes », avec plus de coffre et moins « lisses ». C’est donc, avant tout, une question d’affinités et, ici, il m’a clairement manqué quelque chose pour que je puisse les apprécier à leur juste valeur. Quelques informations supplémentaires les concernant m’auraient peut-être aidée. Toutefois, je les ai tous les trois trouvés intéressants et convaincants dans l’amitié qu’ils se portent mutuellement. Pas question de romance, juste trois amis qui se soutiennent et se battent ensemble.

4163pQb1r2L._SX331_BO1,204,203,200_

Nos héros habitent un pays appelé Vestalie, où sévissent les fameux Ylens. S’ils restent dans un premier temps cantonnés à l’Académie, ils vont ensuite la quitter et partir à la découverte des villes et contrées qui forment la Vestalie ! D’ailleurs, une petite carte pour situer les différents pays, villes et villages dont il est question dans ce roman n’aurait pas été de refus (ce n’est pas indispensable mais si vous me suivez depuis quelques temps, vous savez que j’aime beaucoup les cartes ! 😊). Cet univers imaginaire a de forts accents médiévaux : tavernes, armes, moyens de transport,…Les descriptions de Megane Delsinne nous permettent aisément de s’en faire une image mentale nette et précise. Le seul reproche que j’aurais à faire découle d’une petite frustration. L’auteure nous met, en effet, l’eau à la bouche avec des jeux, des bals, etc dont ne nous voyons finalement jamais la couleur en « direct ». J’aurais aimé voir l’héroïne y participer ou même être présente en tant que simple spectatrice. Cependant, au vu du nombre de pages, je comprends que Megane Delsinne se soit concentrée sur d’autres événements, primordiaux à l’avancée de l’intrigue ! Un seul élément concernant cet univers me chiffonne : une petite phrase lâchée vers la fin du récit et qui change ma perception de ce dernier…Un tome 2 (ou quelques pages de plus) ne serait pas de trop, selon moi, pour davantage étayer cette « révélation ».

4163pQb1r2L._SX331_BO1,204,203,200_

Toutefois, je ne sais pas si un tome 2 est prévu (aucune annonce n’est faite à ce propos dans l’ouvrage). Si ce n’est pas le cas, la fin est clairement et affreusement ouverte… En soi, cela ne me gênerait pas outre mesure, si ce n’est que, de mon point de vue, trop d’éléments restent en suspens et auraient mérité d’être davantage approfondis. Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus sans vous spoiler…Juste que certaines choses, en lien avec les Ylens, auraient pu être, selon moi, plus développées et, surtout, prises en compte par les Chasseurs (étrangement, je trouve, ils n’ont pas l’air de se poser beaucoup de questions sur le pourquoi et le comment de certains faits…). Pour le reste, l’intrigue de ce titre est très bien construite ! Je ne me suis pas ennuyée un seul instant. L’auteure a très bien dosé le rythme de son récit, entre actions et temps de repos. De plus, je n’ai vu venir aucune des révélations qui m’ont, de ce fait, toutes impressionnée !

4163pQb1r2L._SX331_BO1,204,203,200_

Si, comme je l’ai dit ci-dessus, les descriptions de l’auteure sont claires et très parlantes, je n’ai pas spécialement accroché à sa plume (du moins dans cet ouvrage, je n’avais pas eu le même ressenti à la lecture Maeista). J’ai eu un souci avec la temporalité de la narration qui changeait sans cesse : des allers-retours, très fréquents et presque sans transition, entre indicatif présent et passé simple/imparfait/plus-que-parfait. Je comprend l’effet stylistique que l’auteure a voulu produire mais il n’a malheureusement pas opéré sur moi et a rendu, par moments, ma lecture un peu ardue.

4163pQb1r2L._SX331_BO1,204,203,200_

En bref, un chouette roman de Fantasy qui m’aurait encore plus séduite, je pense, s’il avait bénéficié de quelques chapitres supplémentaires. Les personnages auraient, de cette manière, pu être davantage creusés et certains éléments de l’intrigue davantage développés. Cependant, Megane Delsinne a créé un univers riche et qui tient la route ainsi qu’une histoire jalonnée de révélations très intéressantes et surprenantes. D’autres lecteurs ont, d’ailleurs, été plus sensibles que moi  à l’ensemble de ce récit (univers, personnages et plume comprise).

Ma note: 7,5/10 45168946-cartoon-émoticône-sourire-sur-fond-transparent

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :