« La stratégie des as » de Damien Snyers

Édition : Actusf

Parution : 7 février 2019 (version poche)

Pages :  239 pages

Prix : 7,90 euros

Résumé

« Pour vivre, certains choisissent la facilité. Un boulot peinard, un quotidien pépère. Humains, elfes, demis… Tous les mêmes. Mais très peu pour moi. Alors quand on m’a proposé ce contrat juteux, je n’avais aucune raison de refuser. Même si je me doutais que ce n’était pas qu’une simple pierre précieuse à dérober. Même si le montant de la récompense était plus que louche. Même si le bracelet qu’on m’a gentiment offert de force risque bien de m’éparpiller dans toute la ville. Comme un bleu, j’ai sauté à pieds joints dans le piège. L’amour du risque, je vous dis. Enfin… c’est pas tout ça, mais j’ai une vie à sauver. La mienne. »

strategiedesasbanniere-800x280.jpg

Mon avis

Ce roman est sorti en poche le 7 février 2019 chez Helios après avoir été publié en grand format chez Actu SF en février 2016. Si je l’avais déjà noté à l’époque, cette ré-édition poche a ravivé mon intérêt ! Je remercie donc Samantha et Actu Sf pour l’envoi de ce service presse qui m’a permis de satisfaire ma curiosité ! J’ai profité de la Foire du Livre de Bruxelles pour rencontrer l’auteur et faire dédicacer mon ouvrage (avant même de m’être lancée dans sa lecture). Auteur très sympathique d’ailleurs (et belge, au passage), je suis donc d’autant plus contente d’avoir apprécié son récit !

strategiedesasbanniere-800x280.jpg

Celui-ci met en scène l’histoire d’un casse orchestré dans un monde qui oscille entre fantasy, steampunk et uchronie. James, un elfe qui est aussi le narrateur, sillonne depuis plusieurs années déjà les bars de la ville dans le but de récolter de l’argent facile. Il est accompagné dans cette entreprise par Élise, une jeune femme : mi-elfe, mi-humaine et Jorg, un troll aussi doux que bourru. Ensemble, ils exploitent allégrement la naïveté des clients, grâce à des tours de passe-passe et des petites mises en scène montées de toute pièce. Un soir, un étrange personnage va les aborder et leur proposer un tout aussi étrange contrat, monnayant une somme qui ne se refuse pas ! Somme grâce à laquelle ils pourront, ensuite, vivre tranquillement, comme d’honnêtes citoyens. Ils ne se doutent pas, cependant, de toutes les conséquences que va avoir une simple poignée de main ! Pour cette mission un peu spéciale, un quatrième larron va faire son apparition et se rajouter (ou pas) au groupe de base.

strategiedesasbanniere-800x280.jpg

Ces quatre personnages m’ont énormément plu ! Une véritable amitié et une loyauté indéfectible les lient. J’ai apprécié leur diversité « culturelle » et la manière dont l’auteur exploite celle-ci. L’air de rien, il glisse par-ci, par-là des messages sur la tolérance et le respect des différences ! James est parfois un peu trop sûr de lui et un brin arrogant mais son humour rattrape largement ces petits défauts. Il se verrait bien en Robin-des-Bois des temps modernes, adulé et admiré par les foules. Ses pensées et le cheminement de celles-ci m’ont plus d’une fois fait sourire. Elise est très secrète et pétrie de grands idéaux. J’ai adoré son idée de créer un Club des Moitiés. Quant au silencieux Jorg, plus intelligent qu’il n’y parait et plein de ressources, il n’aspire qu’à une vie simple et sans artifice, loin des injustices dont il est victime quotidiennement. Trois voleurs que leurs rêveries (aussi disparates soient-elles) ont rapproché. Mila, notre quatrième comparse, est également un personnage à part aux réparties cinglantes. J’ai beaucoup apprécié la petite nouvelle, située en fin d’ouvrage, qui relate, dans les grandes lignes, les événements de son passé. J’ai regretté, d’ailleurs, que l’auteur n’en propose pas de similaires sur Jorg, Elise ou encore Astur, le commanditaire du fameux vol.

strategiedesasbanniere-800x280.jpg

L’univers très particulier m’a séduite même si j’en aurais voulu plus ! Les côtés fantasy, steampunk et uchronique ne sont finalement qu’effleurés. L’ambiance générale (mélange de magie, détenue par les mages, et de mécanique, comme les autos-calèches, dans un monde qui rappelle le nôtre par certains aspects) et le cadre sont bien posés mais les détails restent flous ! Je comprends, toutefois, que pour narrer son casse, le héros n’avait pas spécialement besoin d’en dire davantage sur le monde extérieur à Nowy-Krakow. Cependant, je m’attendais, par exemple, à retrouver des descriptions des grandes arches illustrées sur la couverture et/ou à une explication quant à leur présence. Malheureusement, celles-ci ne sont pas évoquées dans le récit. Bref, une autre aventure (avec ces protagonistes ou d’autres) dans cet univers ne serait pas de refus !

strategiedesasbanniere-800x280.jpg

 L’intrigue est très agréable à suivre. Le casse nous est détaillé de l’engagement des voleurs jusqu’à son déroulement, en passant par les préparatifs et autres recherches nécessaires à la mise en œuvre de celui-ci. La fin est surprenante et si je m’attendais à l’un ou l’autre rebondissement, je n’avais pas pensé à ça ! Il est évident dès le départ que ça pue le coup fourré mais pourquoi ? Comment ? Autant de questions dont seul le dernier chapitre fournira des réponses. Toute la phase concernant les préparatifs est très intéressante, également. Le seul petit bémol, c’est que j’ai trouvé le moment du vol en lui-même trop rapide ! Bien sûr, ce découpage reflète la réalité : très souvent des mois de préparations sont nécessaires pour réaliser un vol qui ne durera pas plus de 30 secondes. Toutefois, j’aurais aimé que l’action se prolonge davantage et que l’auteur m’en mette encore plus plein les yeux! En d’autres termes, j’en redemande tout simplement !

Si le style m’a un peu déstabilisée au début, je m’y suis rapidement habituée. Je pense que c’est la façon dont le héros passent parfois du coq à l’âne sans transition (ou presque) qui m’a donné un peu de fils à retordre dans les premières pages (bien que cela n’ait jamais été handicapant pour ma lecture).

strategiedesasbanniere-800x280.jpg

En bref, un roman assez court, intriguant et captivant qui se lit très vite ! Je ne pense pas que j’en garderai un souvenir impérissable mais indéniablement il m’a fait passer un très bon moment ! Ces personnages simples et rêveurs m’ont beaucoup touchée, tout comme le ton plein d’humour utilisé par Damien Snyers ! Le récit, quant à lui, a répondu à toutes mes attentes : me divertir, me dépayser et me surprendre ! Et, cerise sur le gâteau, les petits messages que l’auteur y glisse subrepticement sont loin d’être dénués d’intérêt !

Ma note: 8/10 Résultat de recherche d'images pour "smiley fun pouce"

Publicités

6 commentaires sur “« La stratégie des as » de Damien Snyers

Ajouter un commentaire

    1. Ha bon? Bah, c’est divertissant! ça dépend peut-être des attentes de chacun mais perso j’ai trouvé l’intrigue sympa tout comme les personnages! Après, c’est sûre que l’intrigue et l’univers auraient pu être plus creusés mais pour le reste j’ai trouvé ça sympa! 🙂 Pourquoi on te l’avait déconseillé? Au pire, je pourrai te le prêter à Troll et légende, comme ça tu t’en feras un avis sans devoir l’acheter!

      J'aime

      1. Justement parce que ça manquait de profondeur et on m’a aussi dit que yavait des faiblesses sur le style. Laure-Anne me l’a déjà proposé c’est elle qui m’en a parlé en fait donc comme on fait bibli commune je lui en parlerai à l’occasion :3 donc ce week end. XD

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :