Art et livre #3

Coucou!

Ce rendez-vous qui devait paraître (dans mon idéal) tous les 15 jours environ a été un « léger » flop puisque je n’ai, jusqu’à présent, publié que deux articles de ce type! Pour autant, je ne l’ai pas oublié, disons plutôt que je repoussais sans cesse le moment de l’écrire (moment qui a duré 7 mois quand même^^).

Breeeef, passons ce petit détail temporel sans intérêt pour en venir au vif du sujet. Tout d’abord pour ceux qui ne se souviendraient pas du principe (Quelqu’un s’en souvient ??^^) ou qui ne le connaitraient tout simplement pas, voici mon article de présentation.

Sinon, pour ce GRAND retour, j’ai décidé de faire dans l’originalité en vous proposant un artiste ultra connu ainsi qu’une de ses œuvres les plus connues et (autant pousser le vice jusqu’au bout) un écrivain très connu également!^^ Pour me faire pardonner, je mettrai en bonus un roman un peu moins attendu (j’espère) ! Pour ma défense, il s’agit d’un artiste que j’adulais (bon le mot est peut-être un peu fort mais l’idée est là) étant plus jeune…Un petit brin de nostalgie est donc venu se glisser dans cet article! 🙂 Si j’apprécie toujours ses œuvres aujourd’hui, mes goûts ont évolué et d’autres tableaux, d’autres artistes me fascinent davantage.

Et maintenant que le suspens est à son comble, voici le tableau en question:

claude-monet-les-nympheas

Et oui, il s’agit bien de « Le bassin aux nymphéas, harmonie verte » de Claude Monet.

Ce tableau date de 1899 et est conservée au Musée d’Orsay à Paris.

Claude Monet est né à Paris le 14 novembre 1840 et il s’éteint, à l’âge de 86 ans, le 5 décembre 1926. Il est l’un des créateurs et chefs de file du mouvement impressionniste. D’abord caricaturiste, puis peintre à l’Académie Suisse, Monet s’éloigne assez rapidement des canons de la peinture académique qu’il critique d’ailleurs allègrement. Ces œuvres sont refusées dans le Salons « classiques », tout comme celles de nombreux autres artistes, d’où la création en 1863 du « Salon des Refusés« . Ce type de salon, ainsi que sa rencontre avec le marchand d’art Paul Durand-Ruel marquera un tournant dans sa carrière. Début des années 1870, le mouvement impressionniste voit le jour. Ce mouvement est caractérisé (entre autre) par la  volonté de capter sur la toile une impression éphémère et de mettre en valeur la lumière. Les artiste impressionnistes représentent la nature telle qu’ils la perçoivent à travers leur tempérament. Ils ne la copient plus fidèlement et ne cherchent plus à l’idéaliser. En 1883, Monet déménage à Giverny, véritable havre de paix, où il peindra, entre autres choses, ces célèbres tableaux au nymphéas.

Citations de Claude Monet:

« J’ai mis du temps à comprendre mes nymphéas… Je les cultivais sans songer à les peindre… Un paysage ne vous imprègne pas en un jour… Et puis, tout d’un coup, j’ai eu la révélation des féeries de mon étang. J’ai pris ma palette. Depuis ce temps, je n’ai guère eu d’autre modèle. »

« Le motif est pour moi chose secondaire. Ce que je veux reproduire, c’est ce qu’il y a entre le motif et moi. »

Si vous voulez en savoir plus :

http://fondation-monet.com/

Biographie de Claude Monet

https://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Claude_Monet/133685

brush_1.jpg

Et, sans surprise, j’ai choisi de lui associer :

41XFlWdMuYL._SX303_BO1,204,203,200_

Pourquoi ce choix?

Je crois que la couverture et le titre sont assez évocateurs!^^ Je ne lis pas souvent de thriller/policier mais celui-ci, de part sa thématique, me tentait énormément! Et je n’ai pas été déçue! La fin m’a complètement bluffée! Pour ceux qui ne l’auraient pas encore lu (!!), je ne peux que vous le recommander (que vous aimiez ou non ce genre d’ailleurs!).

Résumé

« Tout n’est qu’illusion, surtout quand un jeu de miroirs multiplie les indices et brouille les pistes. Pourtant les meurtres qui troublent la quiétude de Giverny, le village cher à Claude Monet, sont bien réels.
Au coeur de l’intrigue, trois femmes: une fillette de onze ans douée pour la peinture, une institutrice redoutablement séduisante et une vieille femme aux yeux de hibou qui voit et sait tout. Et puis, bien sûr, une passion dévastatrice. Le tout sur fond de rumeur de toiles perdues ou volées, dont les fameux Nymphéas noirs. Perdues ou volées, telles les illusions quand passé et présent se confondent et que jeunesse et mort défient le temps.
Un étonnant roman policier dont chaque personnage est une énigme. »

Ce roman est également sorti en BD (je ne l’ai pas encore lue par contre).

9782800173504-couv-M800x1600

Et chose promise, chose due, voici le roman « bonus » => une duologie pour être exact, intitulée « Les fous de lumière ». Dominique Marny est une auteure de romans historiques que j’apprécie beaucoup! Et cette duologie n’échappe pas à la règle!

Résumé

« 1863. Hortense n’a que quinze ans lorsqu’elle perd sa mère. Il ne lui reste, pour se consoler, que les contes qu’elle invente pour ses camarades de pension. Et l’affection de sa cousine Gabrielle qui ne pense qu’à peindre « pour arrêter le temps et fixer la beauté ». 1873. Épouse d’un architecte renommé, Hortense se consacre à ses écrits désormais publiés et à l’embellissement de sa maison de Bougival.
Mais le retour de Julien Coblence, au bras d’une piquante Américaine, distille le poison dans son coeur… Entre ces deux dates, dix ans d’une extraordinaire aventure esthétique, qui vit la couleur et la sensualité triompher de l’académisme. Aux premières loges de cette révolution, Hortense et Gabrielle partagent les passions de ceux que l’on appellera les «fous de lumière», et qui se nomment Monet, Renoir ou Berthe Morisot.
Des salons du Second Empire aux premiers beaux jours de la République, tous ? artistes, modèles et courtisanes ? vivent et écrivent le roman vrai de l’impressionnisme. »

Si, comme je l’ai dit en début d’article, mes goûts ont évolué, les impressionnistes restent, encore aujourd’hui, une valeur sûre pour moi! J’apprécie ce mouvement et les idées qui le sous-tendent. Je réserve donc d’autres romans liés à ce sujet, que j’ai lus ou dont j’ai entendus parler, pour un prochain article (qui arrivera peut-être ou peut-être pas, dans 1-3-7 mois? Surpriiise!^^).

brush_1.jpg

Et vous? Aimez-vous ce mouvement artistique? Avez-vous déjà lu « Nymphéas noirs » ou  »   » ? Si oui, qu’en aviez vous pensé? D’autres romans sur le sujet vous viennent-ils en tête?

9 commentaires sur “Art et livre #3

Ajouter un commentaire

    1. Avec grand plaisir! 😀 Et contente de t’avoir fait découvrir Nymphéas noirs même si ce n’est peut-être pas ton genre de lecture, c’est vraiment sympa comme policier! J’ai un bon souvenir des Fous de Lumières même si j’avoue que cela fait un petit temps que je l’ai lu!

      Aimé par 1 personne

  1. Je viens de découvrir ton blog par hasard et je dois avouer que j’ai beaucoup aimé cet article ! J’adore le principe ou le concept.
    Monnet est vraiment un peintre d’exception et ce bouquin est vraiment pas mal. Je l’ai dans ma bibliothèque et c’était vraiment une bonne lecture. C’est comme ça que j’ai découvert cet auteur d’ailleurs. ^^
    Je continue ma petite lecture de ton blog, en tout cas c’est vraiment agréable de te lire,
    douce soirée

    Aimé par 1 personne

    1. Mercii pour ton commentaire!! 🙂 J’aime beaucoup rédigé ce type d’article même s’il n’y en a pas encore beaucoup sur le blog!…Je suis pas très assidue à ce niveau-là! Mais je vais bientôt avoir plus de temps et j’espère m’y tenir plus régulièrement!
      J’espère que ton petit tour te plaira! J’avoue que niveau chronique c’est un peu mort en ce moment (ma panne de lecture en est en grande partie la cause) mais là j’en sors petit à petit et j’espère bientôt reprendre un certain rythme à ce niveau! 🙂
      Bref, je vais aller faire un petit tour sur ton blog! :-p

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :