#Vendredi Lecture/42

Coucou!

Ce rendez-vous en rassemble deux en un : celui des « premières lignes » (un rendez-vous hebdomadaire organisé par Ma Lecturothèque) et celui du « vendredi lecture« .

Pour ce rendez-vous, il suffit de prendre sa lecture en cours et de la partager en ajoutant la quatrième de couverture, les informations de l’éditeur et un lien vers sa page sur Babelio. J’ajouterai également les premières lignes du livre en question !

J’ai repris l’idée à Ombrebones, qui elle-même a repris le concept du site VendrediLecture et du #VendrediLecture sur Twitter.

Lundi, j’ai commencé « La fée, la pie et le printemps » d’Elisabeth Ebory publié chez Actusf. J’aime beaucoup jusqu’à présent mais j’attends de voir la suite!

Voici le lien Babelio pour plus de critiques.

cb3d4cd630d2217af636f2677b383644_free-flourish-clipart-free-download-clip-art-free-clip-art-free-wedding-clipart-flourishes_3166-1016

Résumé

« En Angleterre, les légendes ont été mises sous clé depuis longtemps. La fée Rêvage complote pour détruire cette prison et retrouver son pouvoir sur l’humanité. Elle a même glissé un changeling dans le berceau de la reine…

Mais Philomène, voleuse aux doigts de fée, croise sa route. Philomène fait main basse sur une terrible monture, des encres magiques, un chaudron d’or et même cette drôle de clé qui change de forme sans arrêt. Tant pis si les malédictions se collent à elle comme son ombre… Philomène est davantage préoccupée par ses nouveaux compagnons parmi lesquels un assassin repenti et le pire cuisinier du pays. Tous marchent vers Londres avec, en poche, le secret le plus précieux du royaume.

Des personnages empreints d’une légèreté désespérée, une aventure aussi féerique que profondément humaine. Élisabeth Ebory renoue avec le merveilleux des anciens récits, sans nier leur part d’obscurité. »

couv72342165

1 * La journée sera belle    

Philomène parle :  

Le sort s’étiole. Le nez au vent, je regarde son empreinte noire s’évanouir entre les cimes des arbres, sur le ciel léger. Mon infernale monture, la bien nommée NightMare, trotte quelque part dans la forêt alentour. Et moi, au milieu d’une clairière, je me dis que cette jeune matinée est déjà plus que prometteuse !

Tout d’abord, avant même le lever du soleil, j’ai croisé ce campement de fortune, vide de toute âme… Je l’ai fouillé tranquillement. Dans un des sacs abandonnés, il y avait une collection de pots de graines, tubes d’épices, flacons de mousses et de brindilles. Des ciseaux, des aiguilles, de la ficelle de boucher… Et tout au fond, une fiole d’encre et du parchemin magiques. Un véritable enchantement pour la pie voleuse que je suis !

Puis, avec les premiers rayons de l’aurore, la lumière naissante a frémi : elle s’est dispersée – sable sur les courbes d’un coquillage – puis réassemblée.

Dans un simple frisson, la réalité a changé de nature.

cb3d4cd630d2217af636f2677b383644_free-flourish-clipart-free-download-clip-art-free-clip-art-free-wedding-clipart-flourishes_3166-1016

Et vous? Avez-vu lu ce roman ? Si oui, qu’en aviez-vous pensé? Si non, vous fait-il envie ? Que lisez-vous en ce moment ?

2 commentaires sur “#Vendredi Lecture/42

Ajouter un commentaire

    1. Pour le moment j’aime bien même si j’attends un peu que les choses « sérieuses » commencent. Malgré tout, je ne trouve pas ça long pour le moment, je me laisse portée…à voir par la suite! Sinon, j’aime beaucoup le folklore utilisé par l’auteure.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :