« Rouge Venom » de Morgane Caussarieu

Édition :Actu Sf

Parution : 16 mai 2019

Pages :  350 pages

Prix : 14,90 euros

Résumé (tome 1)

« Je m’appelle Faruk, et pour subsister, il me faut boire votre sang.

Je vivais tranquillement ma non-vie dans les bas-fonds de San Francisco, quand ce type a débarqué pour me confier une mission difficile à refuser.

Me voilà sur les bancs de Mission High School, à suivre comme une ombre Barbie, une orpheline aussi intrigante que réfractaire à mes charmes. Et croyez?moi, survivre dans la jungle du lycée, ce n’est pas de tout repos, même pour un vampire. Surtout pour un vampire…

Mais d’elle ou de moi, qui sera le plus toxique ? »

74795ed1ee_88046_vampire-sang

Mon avis

Je tenais tout d’abord à remercier chaleureusement Jérôme et les éditions ActuSf pour l’envoi de ce service presse.

Rouge Venom est la suite de Rouge Toxic (qui peut se lire comme un one-shot bien que la fin laisse une ouverture pour un second roman !). J’avais passé un très bon moment avec le premier tome et ce deuxième opus ne m’a pas déçue ! Rouge Venom m’a, d’ailleurs, permis de sortir de ma panne de lecture ! C’est un récit addictif et prenant, sans prise de tête, pile poil ce dont j’avais besoin pour me relancer !

Autre petite précision : si j’ai bien compris, il vaut mieux lire « Dans les veines » avant de commencer Rouge Venom…Personnellement, je n’en ai pas eu le temps et, de toute façon, je ne souhaitais pas me lancer dans cette lecture maintenant.

74795ed1ee_88046_vampire-sang

Tout comme pour Rouge Toxic, l’auteure divise son histoire en chapitres courts et dynamiques. Ils se lisent tellement vite que c’est difficile de ne pas les enchaîner les uns à la suite des autres. Chacun de ces chapitres, écrits à la première personne du singulier, se focalise sur le point de vue d’un personnage en particulier. Par contre, à la différence du premier tome où seuls Barbie et Faruk étaient mis en avant, nous suivons, ici, une plus grande palette de protagonistes, dont Emma et JF par exemple. Je ne vous en citerai pas plus, pour éviter de vous spoiler, mais sachez que deux-trois autres personnages prennent également la parole.

Être dans la tête de JF s’est révélé être une expérience particulièrement détonante, drôle et divertissante ! C’est un personnage totalement amoral (selon les critères de notre société en tout cas) et déchanté ! Il ne pense qu’à son plaisir et à assouvir sa soif de sang (si possible de la façon la plus cruelle et sanguinaire qui soit). À côté, c’est vrai qu’Emma est légèrement plus ennuyeuse, bien trop prude et sage ; je rejoins entièrement l’avis de JF là-dessus ! J’ai tout autant apprécié Faruk que dans le premier tome, bien qu’il m’ait un peu perdue au début (explications ci-dessous). Par contre, Barbie m’a, clairement, déçue. Certaines de ses réactions m’ont agacée voire franchement énervée. Elle a des circonstances atténuantes, bien sûr (ce qu’elle découvre et endure dans Rouge Toxic) mais celles-ci ne justifient pas tout !

74795ed1ee_88046_vampire-sang

L’histoire, quant à elle, m’a un peu moins plu que celle du premier opus (un chouia moins pour être précise, autant dire pas grand-chose) ! J’ai été moins tenue en haleine par l’intrigue générale même si, comme je l’ai mentionné plus haut, ce roman est tout aussi prenant et addictif, pas de doute là-dessus. La fin m’a fait peur à plusieurs reprises toutefois, finalement, tout est bien qui finit bien ! Pas spécialement dans le sens où c’est un happy end (ça à vous de le découvrir !) mais plutôt dans le sens où elle me convient parfaitement.

En dehors de l’intrigue générale, le début du récit m’a quelque peu déstabilisée. La relation entre Faruk et Barbie m’a semblé bizarre et plus superficielle/compliquée que dans mes souvenirs. Cependant, après les événements de la fin de Rouge Toxic, difficile qu’il en soit autrement ! C’est juste que la transition ne s’est pas totalement faite sans mal pour moi. J’ai, pour cette raison, trouvé toute la première partie un peu longue et lente… mais d’un autre côté, plus que nécessaire et justifiée ! Disons que, sans vous spoiler, la situation est tendue et malaisante. Dès le départ, ça se sent gros comme une maison que tout ça est « trop beau » (selon les points de vue, bien entendu, et en apparence, seulement) et ne va pas durer ! La calme avant la tempête en somme ! Et de façon un peu sadique, j’avais envie (et je pense que cette envie est clairement voulue et en partie créée par l’auteure) que ça explose enfin, que quelque chose vienne rompre ce fragile équilibre, que le sang gicle et que les cadavres s’entassent à nouveau…Je n’attendais que ça (et pourtant je ne suis pas du genre à aimer le gore et le sanglant, loin de là !). Vous l’aurez donc compris, si le début m’a frustrée et déstabilisée, d’une certaine manière, c’était pour la bonne cause.

74795ed1ee_88046_vampire-sang

En bref, si vous cherchez un roman vampirique qui se dévore et met en scène des buveurs de sang un peu cinglés et sans pitié, Rouge Venom est fait pour vous (en commençant par Rouge Toxic, bien sûr). C’est un titre classé en Young Adult, toutefois, l’auteure ne prend pas pour autant de pincettes ; c’est loin d’être une petite histoire mignonne et gentillette ! C’est drôle (enfin,  il faut aimer l’humour cynique et un « brin » malsain) et sanglant à souhait.

Ma note: 8,5/10 depositphotos_113442688-stock-illustration-vampire-emoticon-isolated

4 commentaires sur “« Rouge Venom » de Morgane Caussarieu

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :