!!Coup de cœur!! »Lady Helen, tome 1, Le Club des Mauvais Jours » d’Alison Goodman

Édition : Gallimard Jeunesse

Parution : 16 août 2016

Pages :  568 pages

Prix : 19,50 euros

Résumé

« Londres, avril 1812. Lady Helen Wrexhall s’apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l’espoir de faire un beau mariage. Mais d’étranges faits surviennent qui la plongent soudain dans les ombres de la Régence : une bonne de la maison disparaît, des meurtres sanglants sont commis et Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d’étranges pouvoirs mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d’insouciance pour basculer dans un monde terrifiant ? »

Lord-Carlstonnovelette

Mon avis

J’ai acheté ce roman quasi à sa sortie, attirée par sa couverture comme un papillon de nuit par la lumière ! Il faut dire, en plus, que le résumé était tentant ET qu’une petite phrase au dos mentionnait une « dark fantasy à la Jane Austen ». Que demander de plus ? De bonnes chroniques peut-être ? Et, malheureusement, les premiers retours que j’avais vus passer n’étaient pas franchement enthousiasmes… Lady Helen a donc dormi quelques années dans ma PAL ! Puis, cet été, avec la sortie du tome 3 et l’émulation qu’il y a eu autour, j’ai vu et lu pas mal d’avis beaucoup plus positifs, et surtout, des avis qui m’ont fait penser que, comme je le soupçonnais en l’achetant, ce récit avait tout pour me plaire !

ET….(le suspens inutile vu que c’est écrit dans le titre de cette chronique^^), ce fut un gros COUP DE CŒUR ! 😊 Et les miens se comptent sur les doigts d’une main, c’est dire à quel point je suis ressortie de ma lecture sur un petit nuage, totalement séduite !

Qu’est-ce qui a rendu cette histoire si palpitante ?..TOUT ! Haha, ben oui, coup de cœur oblige ! Tout était parfait, captivant, intéressant…(et j’en passe). Mais comme je suis d’humour complaisante, aujourd’hui, je vais vous fournir un peu plus de détails ! En réalité, mon humeur n’est pas la seule en cause (je le confesse). J’ai aussi très envie de mettre en lumière toutes les qualités de ce roman pour vous donner envie de le lire ! 😊

Lord-Carlstonnovelette

Commençons par son univers puisque que c’est, finalement, avec les personnages, ce que nous découvrons en premier. Du moins, pour ce qui est de la partie immergée de l’iceberg, l’autre partie  se dévoile petit à petit plus tard dans le récit!

Et cette partie immergée, c’est la société anglaise sous la Régence ! Alors oui (autant en finir tout de suite avec ça) certains lecteurs ont trouvé quelques lenteurs/longueurs à ce premier tome…Et, en toute objectivité, je ne peux pas les contredire. Le début commence doucement et manque un peu de peps. Mais (parce que oui, il y a un mais) si, comme moi, vous adorez les ambiances so british faites de bals somptueux, de fêtes dans les jardins du Vauxhall et de promenades sur Hyde Park, vous serez plus que comblés ! L’autrice prend le temps de décrire les coutumes, traditions et règles de la bonne société anglaise de cette époque ! Elle s’est longuement renseignée à ce sujet pour coller au plus près de la réalité et ça se sent ! Dans un petit postface, elle explique les quelques écarts (franchement minimes, je trouve !) qu’elle s’est permise pour que le tout coïncide au mieux avec son récit. Bref, un régal pour tous les passionnés.

Ensuite, vient l’autre versant de cet univers, plus sombre et caché, dont seuls les membres du Club des Mauvais Jours connaissent l’existence ! Notre monde est, en effet, peuplé de créatures ténébreuses, plutôt mal intentionnées vis à vis des humains : des démons. Petite aparté : la mention de Dark Fantasy me paraît, ici, un peu exagérée. L’univers n’est pas assez noir, assez « dark », de mon point de vue, pour pouvoir utiliser ce terme…Ou alors de la Dark Fantasy soft, young adult ? Bref, je m’arrête sur ce point uniquement pour éviter aux amateurs de Dark Fantasy plus « poussée » d’être éventuellement déçus…Revenons plutôt à nos démons! L’autrice crée toute une mythologie autour de ces créatures : une manière particulière de survivre parmi les humains, de se reproduire, de mourir etc…autant d’éléments, très originaux, qui nous sont dévoilés petit à petit au même rythme qu’Helen les découvre! Ce n’est donc pas indigeste et le lecteur a le temps d’assimiler un point avant d’appréhender le suivant! Le tout est très bien maîtrisé, un régal à nouveau !

Lord-Carlstonnovelette

Passons aux personnages qui m’ont tous énormément plu (quelle surprise^^)! Excepté peut être l’oncle d’Helen (dont j’ai oublié le nom) que j’ai parfois trouvé un peu « trop » dans son rôle de gardien des convenances et de l’honneur de la Famille (bien qu’il soit crédible malgré tout)! J’ai déjà fait allusion à Lady Helen, une jeune femme forte, un peu badass. Son côté frondeur et espiègle ne l’empêche pas d’aimer également certaines activités associées à la gente féminine de l’époque (comme la broderie, par exemple). L’un n’empêchant pas l’autre : pas besoin d’une héroïne totalement émancipée et garçon manqué pour qu’elle soit intelligente et forte. Elle se doit aussi de respecter certaines convenances, ce qu’elle fait même si c’est souvent avec impatience et/ou résignation. J’ai trouvé cette ambivalence très réaliste ! Elle est certes marginale mais sans que ce soit excessif ou caricaturé ! Autre élément qui m’a plu : elle doute d’elle et de ce qu’elle apprend, se pose beaucoup de questions et hésite devant les choix qui s’offrent à elle. Elle ne fonce pas tête baissée en abandonnant sa vie confortable sans regret ! Encore une fois, ça m’a paru crédible et réaliste !

Et puis Lord Carlston! Un personnage mystérieux et cynique avec un passé un peu trouble. Lui est peut-être plus stéréotypé bien que, personnellement, je ne l’ai pas ressenti comme ça! Et puis, je pressens que les prochains tomes vont nous en apprendre davantage sur lui ! Et j’ai déjà hâte de voir ça! Bien d’autres personnages gravitent autour de ce « couple » et je les ai tous beaucoup appréciés ! Petite mention spéciale pour la femme de chambre de Lady Helen, une jeune fille solide et pleine de bon sens!

Tant que je suis dans les personnages, j’aimerais dire un mot concernant la romance. Parce que, oui, il y en a une ! Mais (encore une fois^^), elle reste en toile de fond et ne vient pas empiéter sur l’intrigue principale. L’autrice lui réserve juste la place « qu’il faut », du moins c’est mon point de vue. Et effectivement, la référence à Jane Austen n’est pas surfaite, je trouve! Certaines chroniques évoquent également la présence d’un triangle amoureux, ce qui m’avait, entre autre, passablement refroidie. Et le verdict est que…oui et non. Il y en a un, sans vraiment en avoir. Difficile d’en dire plus sans vous spoiler ou trop en révéler! En tout cas, c’est très loin de ma conception du « vrai » triangle amoureux! Donc, si vous y êtes allergiques, ne vous arrêtez pas à ça ! 😉

Lord-Carlstonnovelette

Et le dernier point qui m’a conquise, c’est, vous vous en doutez peut-être, l’intrigue ! Certes, elle prend son temps au début : le temps de poser le décor et l’ambiance. Mais (ben oui, encore XD) le rythme m’a paru plus que satisfaisant. J’aime rentrer dans les récits petit à petit : quand l’auteur/trice se penche sur des « détails » qui m’aident à m’immerger dans l’univers, et qui, par la suite, me font d’autant plus apprécier le voyage ! Si l’action n’arrive vraiment que vers le milieu du roman, je dirais, (le tout s’emballant dans le dernier tier/quart), l’autrice ne nous laisse pas sans rien auparavant ! Elle place quelques éléments intrigants et étranges qui éveillent l’attention et suscitent la curiosité. En gros, Alison Goddman a réussi à bien doser les révélations, le rythme et la tension qui monte crescendo ! Un sans-faute pour moi !

En bref, je ne suis sans doute pas du tout objective quand je vous parle de ce roman mais j’espère vous avoir transmis un peu de mon enthousiasme et, surtout, vous avoir donné envie de foncer dans la librairie la plus proche pour vous procurer ce tome 1 ! Lady Helen et Lord Carlston vous y attendent pour vous emmener au cœur de la Régence anglaise égayée de bals scintillants et de déjeuners mondains, que viennent assombrir les créatures de l’ombre.

Je serais curieuse de connaitre votre propre avis si vous l’avez lu ! Si oui, êtes-vous en train de vous demander ce que j’avais fumé quand je l’ai lu (rien, je le jure !) ou avez-vous été aussi subjugués que moi ?

Ma note: 10/10 les-smileys-d-amour.jpg

17 commentaires sur “!!Coup de cœur!! »Lady Helen, tome 1, Le Club des Mauvais Jours » d’Alison Goodman

Ajouter un commentaire

  1. On qualifie tout et n’importe quoi de dark fantasy de nos jours, c’est la nouvelle mode alors que 9 fois sur 10 ça n’a rien avoir avec le genre x) la dark fantasy par essence ne peut pas être soft ni liée au genre young adult, c’est déjà un non sens de la part de l’editeur xD enfin je vais pas faire ma chieuse 😂 l’important c’est que tu aies passé un bon moment lecture 😊

    Aimé par 1 personne

    1. Ben oui, pour moi c’est bien trash la dark fantasy! Alors que là…ben ça l’est pas plus que…n’importe quel roman fantastique où il y a des bestioles pas très sympas! Après, au vu de la couverture, etc, je ne m’attendais pas à du trash, donc je n’ai pas été déçue! Je comprends pas l’intérêt de cette mode (juste le fait de pouvoir se vanter d’avoir lu de la Dark Fantasy???) mais bref…je pense que c’est le cas pour la plupart des modes alors!^^

      Aimé par 1 personne

      1. Oui je pense que c’est pour se donner un genre ou s’inscrire dans une mouvance, j’ai eu ça aussi avec des auteurs francophones, en salon on me vend le bouquin comme de la dark fantasy et en fait c’est juste de la fantasy avec de pseudo antiheros x) faut être prudent quand on parle de ce qu’on ne connaît pas je trouve.

        Aimé par 1 personne

      2. Tout à fait d’accord! D’ailleurs, c’est pour ça que généralement je n’en parle pas ou alors comme ici en précisant que c’est mon impression mais sans donner un avis tranché parce que je ne m’y connais pas assez dans tous ces sous-genres même si j’ai déjà lus quelques articles à ce propos! Disons que je ne maitrise pas le sujet! XD

        Aimé par 1 personne

    1. Haha moi je suis fan des persos et de la romance XD mais comme je le dis, je ne suis plus très objective! Au moins, c’est dire que l’intrigue est intéressante, si tu aimes malgré tout! XD
      Je suis contente de ne pas être la seule à le penser niveau Dark Fantasy parce que comme je ne suis pas une grande connaisseuse des sous-genre, je n’étais pas sûre mais ça ne correspondait pas à l’image que je m’en faisais! (ça m’avait même fait un tout petit peu hésité à l’acheter^^).

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, l’intrigue est vraiment chouette 🙂
        En effet la dark fantasy présente un univers où les héros sont torturés et souvent la morale se détache totalement du bien et du mal! C’est sombres et violent, là on est en est loin, c’est du fantastique historique voir uchronie^^

        Aimé par 1 personne

  2. La lenteur du début ne m’a pas dérangée non plus, elle est nécessaire et j’ai apprécié de découvrir tout l’univers mis en place par l’autrice. Je suis d’accord avec toi, il n’y a pas vraiment de triangle amoureux, pas comme dans Twilght par exemple ^^ Je te souhaite une bonne lecture de la suite 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :