« Rouille » de Floriane Soulas #PLIB2019

Édition : Scrinéo

Parution : 16 mai 2018

Pages :  384 pages

Prix : 16, 90 euros

#ISBN9782367406060

Résumé

« Paris, 1897. Les plus grandes puissances européennes se sont lancées à l’assaut de la Lune et de nouveaux matériaux découverts sur le satellite envahissent peu à peu la Terre. Ces grandes avancées scientifiques révolutionnent l’industrie et la médecine, mais pas pour tout le monde. Et dans les faubourgs, loin de l’hyper-centre protégé par le dôme sous lequel vivent les puissants, le petit peuple de Paris survit tant bien que mal. Violante est une prostituée sans mémoire, ignorant jusqu’à son âge réel. Dans un monde où son désir de vérité passe après celui de ses clients et de ses patrons, la jeune fille tente de retrouver la trace de ses origines perdues. Alors qu’une vague de meurtres particulièrement horribles ensanglante la capitale, Satine, son amie et seul soutien, disparait dans d’étranges circonstances. Violante, elle, se voit offrir une porte de sortie à ce demi-monde violent qui la retient prisonnière, mais décide malgré tout de prendre part aux investigations. »

steampunk-1980804_960_720

Mon avis

Depuis que j’ai lu Elixir de Nouvelles Steampunk, je saute sur tout ce qui a trait de près ou de loin à ce genre d’univers. Rouille a donc rapidement rejoint ma PAL après sa sortie ! J’ai été assez satisfaite quand il s’est retrouvé finaliste du PLIB2019 (même s’il ne faisait pas partie de ma sélection des 5 finalistes, ni de mes 20 sélectionnés d’ailleurs) et j’avais hâte de le découvrir. Toutefois, le temps passant, j’ai vu et lu de plus en plus d’avis mitigés voire assez négatifs (quelques coups de cœur aussi mais un peu noyés dans la masse). Bref, je dois dire que je n’étais plus trop confiante quand je l’ai commencé.

Et, si ce ne fut pas une franche réussite, j’ai, malgré tout, passé un bon moment de lecture. Bien meilleur que ce à quoi je m’attendais, en tout cas !

steampunk-1980804_960_720

Dans un Paris alternatif, nous suivons, principalement, Violante, une jeune prostitué qui a perdu la mémoire. Son apparente jeunesse et l’aura de mystère qui l’entoure lui font bénéficier d’une place particulière dans la maison close où elle travaille. Elle a droit à certains privilèges (comme une chambre individuelle), ce qui, bien sûr, ne lui attire pas la sympathie des autres pensionnaires. Assez solitaire, elle a pourtant une amie, Satine, qui est retrouvée morte, assassinée, le corps atrocement mutilé. L’œuvre macabre d’un tueur en série ? D’autres cadavres, portant les mêmes stigmates de violence, parsèment, en effet, les rues sombres des faubourgs de Paris. Parallèlement à ces événements, une nouvelle drogue, étrange et dangereuse, commence à circuler dans les bars malfamés de la ville…

steampunk-1980804_960_720

Une enquête sur fond d’univers steampunk, une jeune femme au passé mystérieux, une ambiance un peu glauque liée aux gangs et au proxénétisme,…Autant d’éléments qui m’avaient attirée de prime abord ! Toutefois, si, comme je l’ai mentionné ci-dessus, j’ai passé un bon moment de lecture, je n’ai pas été convaincue à 100%, notamment en ce qui concerne l’univers et les personnages !

Animaux, fleurs ou encore membres mécaniques, matériaux lunaires inédits, inventions étranges, dôme protecteur,… le monde créé par Floriane Soulas est riche et avait largement de quoi me séduire ! Malheureusement, par certains côtés, je l’ai trouvé trop en surface! Les hommes, par exemple, ont conquis la lune. Une idée chouette et originale…. dommage que le comment ou le pourquoi soient à peine effleurés! Idem pour le dôme qui recouvre les quartiers chics de la ville et protège ses riches habitants ! Là encore les explications sont assez succinctes ! Bien sûr, ce sont, en quelques sortes, des détails : nul besoin d’en savoir plus pour comprendre l’intrigue, saisir l’ambiance générale de ce Paris alternatif et suivre le récit ! Cependant, personnellement, j’ai eu un goût de trop peu ! Quand j’ouvre un roman de ce type, mes attentes concernant l’univers sont assez élevées et, dans ce cas-ci, je n’ai pas eu ce que j’étais venue chercher !

steampunk-1980804_960_720

Quant aux personnages, le problème vient du fait que j’ai eu parfois du mal à les cerner, surtout Jules en fait ! Pour ce qui est de Violante, même si je ne me suis pas forcément attachée à elle, elle ne m’a pas dérangée non plus ! C’est une jeune femme forte et volontaire qui sait ce qu’elle veut et n’a pas froid aux yeux! Je peux comprendre qu’étant amnésique et ne se souvenant pas avoir grandi dans ces quartiers, elle soit un peu à part, différente, et qu’elle veuille, à tout prix, découvrir ses origines ! Je suis cependant d’accord avec certaines chroniques que j’ai lues qui soulignaient le fait que Léon (le grand patron) lui laissait beaucoup (trop) de libertés et se montrait parfois (trop) coulant avec elle…Toutefois, son histoire est particulière donc pourquoi pas…Et pourquoi pas avoir un chef de gang (toujours Léon donc) avec un côté un peu plus humain et « gentil » ? Clairement, c’est sans doute une version quelque peu édulcorée de la réalité mais, pour ma part, je n’ai pas été trop gênée par cet aspect des choses.

Pour ce qui est de Jules, par contre, je n’ai pas trop saisi toutes les subtilités de ce personnage…D’après ce que j’ai compris c’est un chef de gang en devenir, déjà propriétaire d’un bar pas très net et déjà (aussi) proxénète. De plus, il trimballe derrière lui une enfance loin d’être rose et dorée ! Et pourtant, j’ai eu plus d’une fois l’impression d’avoir affaire à un jeune homme innocent et naïf, tout frais débarqué dans le milieu. En total décalage avec ce que la description précédente laisse supposer donc…Je ne savais jamais sur quel pied danser avec lui ! Sa relation avec Violante m’a aussi un peu étonnée. Je ne l’ai pas trouvée crédible, à vrai dire (notamment une scène en particulier que je n’ai pas comprise et dont je n’ai pas bien perçu l’intérêt général d’ailleurs [spoil ?: la scène dans la cellule]).

steampunk-1980804_960_720

Si j’ai apprécié ma lecture, malgré les quelques bémols relevés ci-dessus, c’est parce que l’intrigue est agréable et très addictive. En cela, la plume de Floriane Soulas aide beaucoup ! Elle est, en effet, fluide et adaptée au genre Young Adult ! Le rythme dynamique et bien dosé du récit contribue aussi à cette addiction ! L’enquête avance petit à petit et les événements s’enchaînent de façon cohérente. L’action, quant à elle, ne manque pas, tout en laissant régulièrement la place aux passages plus calmes ! L’autrice n’hésite pas non plus à faire couler le sang et à décrire des scènes un peu glauques (rien de gentillet à ce niveau). L’intrigue en elle-même est donc bien construite, elle ne sort pas des clous mais reste prenante ! Disons que si tous les ingrédients « de base » étaient là, il m’a manqué un petit quelque chose pour que je sois vraiment prise dans l’histoire (par exemple, que cette conquête de la Lune soit davantage exploitée et mise en avant,…). La fin, par contre, m’a paru un peu trop facile et vite réglée, ce qui est dommage. Toutefois, le choix de Violante m’a plu !

steampunk-1980804_960_720

En bref, si j’ai passé un moment agréable avec ce roman, mon avis final est mitigé ! Les éléments mis en place par l’autrice m’ont plu, malheureusement, la façon elle les a développés ne m’a pas totalement convaincue…Malgré tout, cela reste une bonne lecture, addictive et captivante ! Et si vous êtes moins adeptes que moi des univers de fantasy très détaillés et/ou que les  personnages vous conviennent tels qu’ils sont, vous pourriez tout à fait accrocher à ce titre qui ne manque ni d’attraits ni de lecteurs enthousiastes 

Ma note: 6,5/10image.jpg

8 commentaires sur “« Rouille » de Floriane Soulas #PLIB2019

Ajouter un commentaire

    1. Oui finalement ça va! Si je l’avais lu au moment de mon achat, je pense que j’aurais été plus déçue mais là, finalement, je plaçais mes attentes bien plus bas et du coup ben ça s’est pas trop mal passé! Disons qu’à force de lire des chroniques, je m’attendais à certaines choses et, de ce fait, elles m’ont bizarrement moins dérangée…Mais après, clairement, je ne vais pas voter pour ce roman et clairement aussi je pense qu’il y en avait de mieux aboutis/développés dans la pré-sélection..mais bon les goûts et les couleurs!^^
      Sinon, il m’en reste deux en fait…je n’ai pas encore chroniqué Terre de Brume…que j’ai lu il y a quelques mois :-/ Je pense bien m’y mettre cette semaine mais ça va être assez court comme chronique je pense!

      Aimé par 1 personne

      1. Oui j’ai ressenti la même chose, j’avais lu pas mal de chroniques mitigées du coup je savais à quoi m’attendre et ça a été moins violent que si je l’avais lu tout de suite. Mais comme toi je suis déçue que des livres plus aboutis ne soient pas passés :/ et d’acc pour Terre de Brume ! T’avais apprécié ? Je ne sais plus.

        Aimé par 1 personne

      2. J’ai lu la suite récemment, c’était sympa mais pas immémorable comme tu dis si bien 🙂 puis la Brume en tant que personnage à vachement moins de peps que Dédale ! Du coup tu restes un peu sur ta fin même si c’est gentil et que ça se laisse lire.

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :