« Les héritiers de Nádar,Livre I, Alba » de Terry Dunes-Carreto

Édition : Auto-édité

Parution : 23 juin 2019

Pages :  622 pages

Prix : 15,99 euros

Résumé

« Un récit fantastique et mythologique au coeur de l’Angleterre et de l’Ecosse moderne.

Londres, 2018. Alba REID, 28 ans, jeune productrice de cinéma, quitte la France pour échapper à un passé affectif chargé et une enfance aux multiples mystères. À la recherche d’une vie normale, sa véritable identité la rattrape. C’est de sa rencontre et de son lien avec un mystérieux inconnu que changera sa vision de l’humanité… faisant d’elle une héroïne d’une toute autre Nature. »

Résultat de recherche d'images pour "l'arbre de vie"

Mon avis

Je tenais tout d’abord à remercier chaleureusement l’autrice, Terry Dunes-Carretto, ainsi que la plateforme SimplementPro pour m’avoir permis de découvrir ce roman !

Malheureusement, je ressors de ma lecture avec un avis mitigé….Je n’ai pas accroché au récit malgré le résumé prometteur et les bonnes idées de l’autrice.

Résultat de recherche d'images pour "l'arbre de vie"

Alba, notre héroïne, s’est réfugiée à Londres où elle tente de fuir un passé douloureux ainsi qu’une maladie orpheline étrange que les médecins peinent à expliquer. À force de courage, elle parvient à se créer, dans sa nouvelle ville, un petit cocon en apparence équilibré, entre son job en tant que productrice et un groupe d’amis dévoués. Toutefois, quoiqu’elle fasse, ses malaises ne cessent, parallèlement, de s’intensifier. Et plutôt que de chercher à en comprendre l’origine, Alba préfère, la plupart du temps, les ignorer. Elle ne rêve, en effet, que d’un quotidien normal, noyée dans la masse de centaines d’autres individus…Aider de ses amis, elle va pourtant devoir, à un moment ou à un autre, affronter la réalité, aussi étonnante et inimaginable soit-elle.

Si je comprends tout à fait le désir de notre héroïne d’avoir une vie ordinaire et saine, ce souhait représente clairement un frein pour l’intrigue. J’ai, en effet, eu l’impression que l’histoire tournait en rond jusqu’aux environs des 70-75% du roman. Heureusement, certaines révélations viennent étayer cette « grosse » première partie mais sans faire vraiment avancer l’intrigue. Si j’apprécie quand l’histoire prend son temps, là, c’était un peu trop lent à mon goût. J’ai également trouvé qu’il y avait pas mal de longueurs et je me suis, malencontreusement, un peu ennuyée par moments. Si bien que quand le voile commence enfin à se lever sur les mystères qui entourent la vie et le passé d’Alba, le soufflé était déjà largement retombé…Et, même si l’idée était novatrice, elle n’a pas réussi à m’enthousiasmer autant que je l’espérais. Je me suis plutôt dit « tout ça pour ça », ce qui est dommage.

C’est dommage parce que sincèrement, la mythologie construite par l’autrice est surprenante et originale : un mélange entre légendes grecques et celtiques où la nature tient une place importante. J’aurais vraiment aimé que davantage d’éléments nous soient révélés plus tôt pour pouvoir pleinement en profiter par la suite !

Résultat de recherche d'images pour "l'arbre de vie"

À la place, ce sont davantage les émotions des personnages qui sont mises en avant. Ceux-ci sont, de ce fait, très bien développés. Alba, Matt et Ellie surtout ont des personnalités profondes et complexes, tout en contrastes. Paradoxalement, toutefois, je les ai limite trouvées trop complexes, si bien que je m’y suis un peu perdue et que j’ai eu du mal à définir l’essence même de ces personnages. À cause de cela, peut-être, je ne m’y suis pas attachée. Alba m’a semblé froide et détachée, parfois égoïste. Elle a pourtant aussi de nombreuses qualités : serviable, protectrice, loyale,….mais ce sont ses défauts où ce qui m’a déplu chez elle qui a pris le dessus. Ce qu’elle vit peut tout à fait expliquer ses réactions, cependant, je la comprenais sans parvenir à compatir à son sort. Matt, quant à lui, est un homme bon, fragile et fort à la fois, plein d’attention. Parfois trop gentil à mon goût, je crois. Et je n’ai pas toujours compris ses choix. Tout comme je n’ai pas toujours compris ceux d’Ellie qui a une personnalité pétillante et pleine de vie ! Heureusement qu’elle est là pour faire avancer les choses, d’ailleurs ! Pour autant, elle n’est pas parvenue à me toucher ; je l’ai parfois trouvée trop changeante…

Résultat de recherche d'images pour "l'arbre de vie"

En ce qui concerne les choix narratifs de l’autrice, ils m’ont parfois un peu déconcertée : si la majorité du récit nous est contée à la première personne du singulier, la dernière partie passe, quant à elle, à un point de vue externe, à la troisième personne du singulier. Peut-être est-ce en partie symbolique : d’abord s’attarder sur les individualités avant de se confronter au groupe qu’elles forment ensemble ? Dans tous les cas, ce changement ne m’a pas convaincue. Autre petite chose qui m’a gênée : dans la « première » partie, bon nombre de chapitres sont consacrés à Alba puis, sans transition (si ce n’est celle engendrée par un nouveau chapitre), d’autres personnages prennent la parole. Assez rapidement, j’ai saisi de qui il était question mais, pour un meilleur confort de lecture, j’aurais préféré que ce changement de narrateur soit signalé. En parlant de confort, j’ai lu ce roman en version pdf sur ma liseuse et…je ne suis pas sûre de retenter le coup par la suite (cette version ne permet pas, par exemple, de modifier la taille de la police). Bref, c’est un détail mais quand même !

La plume de l’autrice est fluide et agréable. Malgré tout, il y a une petite chose qui m’a déplu : le choix de certains temps de conjugaison au détriment d’autres (par exemple : l’utilisation du « fut » là où spontanément j’aurais employé « était »). Toutefois, je ne dis pas que c’est une faute de conjugaison (je ne suis pas assez experte pour en juger). C’est plus une question de goûts et d’affinités avec la langue qui ne correspondent tout simplement pas aux miens.

Résultat de recherche d'images pour "l'arbre de vie"

En bref, un titre que je ne vous déconseille pas même s’il ne m’a personnellement pas convaincue ! L’univers est intéressant, les idées originales et les personnages vraiment bien développés. Malheureusement, cela n’a juste pas fonctionné avec moi. Je vous laisse ci-dessous des chroniques plus qu’élogieuses sur ce roman qui a déjà trouvé son lectorat (dont vous pourriez peut-être faire partie !). S’il vous tente, ne vous laissez donc pas rebuter par mon avis, somme toute tout à fait subjectif, comme tout avis (ne l’oublions pas) !

Autres avis:

Le coin d’Audrey

Fil de Diane

Chroniques livresques

Ma note: 7/10 45168946-cartoon-émoticône-sourire-sur-fond-transparent

3 commentaires sur “« Les héritiers de Nádar,Livre I, Alba » de Terry Dunes-Carreto

Ajouter un commentaire

  1. Je compatis c’est assez pénible de lire des pdf sur une liseuse :’) surtout quand l’ éditeur n’y pense pas et te donne le bat du roman en quelque sorte sans que ça ne soit adapté. Tu dois chipoter à chaque page, c’est lourd et t’as pas le même confort. C’est pas plus difficile de créer un epub pourtant surtout si tu bosses avec indesign mais bon 😁 bref un titre définitivement pas pour moi ! (j’avais juste envie de réagir sur le format xD)

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :