« Les vignes de Sarah » de Kristen Harnisch

Édition : l’Archipel

Parution : 4 septembre 2019

Pages :  366 pages

Prix : 22 euros

Résumé (tome 1)

« 1895. Sarah Thibault, 17 ans, vit avec ses parents et sa sœur Lydie dans le Val de Loire, où la famille exploite un vignoble.
À la suite du décès de son époux, la mère de Sarah est contrainte de vendre le domaine à une famille de négociants, les Lemieux, dont le fils aîné épouse Lydie.
Mais une nouvelle tragédie oblige les deux sœurs à quitter la France. »

(…) Je ne vous mets pas la suite du résumé parce que je trouve qu’il en dit beaucoup trop!!

Résultat de recherche d'images pour "vignes"

Mon avis

Je tenais tout d’abord à remercier chaleureusement Mylène et les éditions l’Archipel pour l’envoi de ce service presse.

« Les vignes de Sarah » fait directement suite à « La fille du maitre de Chai ». Nous y retrouvons donc nos personnages exactement là où nous les avions laissés dans le tome précédent. Pour cette raison, je resterai évidemment assez floue au niveau du résumé de ce titre-ci que j’ai encore plus apprécié que le premier (que ce soit au niveau de l’intrigue ou de l’évolution des protagonistes) !

Résultat de recherche d'images pour "vignes"

Ce roman nous immerge à nouveau dans un contexte viticole captivant et pittoresque : entretien des vignes, vendanges, ventes du vin…Une fois de plus, tout y passe. Au début du récit, et pour ma plus grande joie, nos héros sont amenés à effectuer plusieurs voyages entre la France et la Californie. Les paysages de la Vallée de la Loire tout comme ceux de la Vallée de Napa sont toujours aussi dépaysants et enchanteurs pour moi. Nos personnages ont également la chance de participer à l’une des fameuses « Expositions Universelles » à Paris. Une expérience haute en couleur, s’il en est ! Les descriptions bariolées et éclatantes de l’autrice m’ont donné envie de faire un saut temporel pour, moi aussi, pouvoir y assister : pour ouvrir de grands yeux admiratifs devant les mises en scène exotiques, goûter les spécialités culinaires venant du monde entier et admirer les prouesses technologiques mises en œuvre pour l’occasion (et pour certaines, promesses d’innovations futures).

Résultat de recherche d'images pour "vignes"

Sarah prend de plus en plus d’assurance dans ce tome. Elle mène à bien différents projets dont certains qu’elle n’hésite pas à monter toute seule. C’est une jeune femme intelligente et pleine de ressources. La vie ne l’épargne pas, une fois de plus, mais lui réserve également de jolies surprises. Pourtant, elle n’est pas toujours aidée par son entourage. En effet, à cette époque, l’émancipation des femmes en est seulement à ses balbutiements. Elle est donc loin d’être acquise. Même si Sarah est entourée d’hommes bons et compréhensifs (pour la plupart) le joug masculin pèse encore sur ses épaules dès qu’il s’agit d’outrepasser le rôle réservé habituellement aux femmes (c’est-à-dire tenir sa maison et s’occuper de ses enfants). La montée en puissance des suffragettes et leurs actions sont souvent assez mal vues par les hommes, même par les plus ouverts d’entre eux. Toutefois, Sarah tient bon et finit souvent par obtenir gain de cause. Philippe, quant à lui, est toujours aussi prévenant et attentionné. J’ai parfois eu envie de lui mettre une ou deux paires de claque mais il se rattrape généralement bien par la suite ce qui fait que je lui pardonne ses petits écarts (malheureusement souvent liés aux mœurs de l’époque) !

Toute l’histoire tournant autour de Linette m’a un peu déçue (ceux qui ont lu le roman comprendront mieux de quoi je parle, pour les autres, si je reste floue, n’oubliez pas que c’est pour la bonne cause !). J’ai l’impression que c’est le genre de situation redondante dans ce style de récit et, de ce fait, j’aurais préféré ne pas la retrouver ici… Cependant, le traitement qu’en fait l’autrice par la suite m’a plu, ce qui fait que je suis finalement passée au-dessus sans trop de difficultés !

Dans la dernière partie du récit, Kristen Harnisch délaisse un peu Sarah pour se tourner vers Marie, une jeune sage-femme qui rêve de devenir chirurgienne ! Le contexte quitte alors les coteaux viticoles pour se plonger dans les pratiques médicales de l’époque. Si cette thématique me parle moins, j’ai trouvé qu’elle était bien abordée par l’autrice et, pour une novice comme moi, très bien explicitée (sans en faire trop ou trop rentrer dans les détails). À tout ceci se mêle également une jolie romance qui m’a plu ! Ce changement de point de vue était donc tout à fait rafraichissant et intéressant !

Résultat de recherche d'images pour "vignes"

Comme pour le premier opus, j’aurais apprécié que l’autrice creuse davantage le sujet des suffragettes qui reste finalement fort en toile de fond, tout comme celui de la prohibition de l’alcool. Toutefois, elle a fait le choix de s’attarder sur d’autres choses et je la comprends tout à fait !

Par moments, l’intrigue m’a également semblé un peu rapidement « réglée ». Je ne peux pas trop vous en parler malheureusement mais disons que, autant l’autrice s’arrête plus longuement sur certains événements, autant elle passe vite sur d’autres (du moins c’est mon impression). Et pour quelques-uns, j’aurais aimé qu’elle prenne plus son temps.

Résultat de recherche d'images pour "vignes"

En bref, un très bon second tome, malgré quelques petites réticences de ma part au niveau de l’intrigue ou de certains sujets que j’aurais préféré voir davantage approfondis ! J’ai beaucoup aimé retrouver Sarah ainsi que les autres personnages. Et puis, que ce soit le contexte viticole ou médical, les deux ont, non seulement, été une source très appréciable d’apprentissage, mais aussi, de divertissement et de dépaysement pour moi. Si vous goutez les voyages, les doux cépages et les grandes épopées romanesques, n’hésitez pas à vous plonger dans cette duologie (?) pleine de charme !

Ma note: 9/10 5hHuBfsx-hires-s-.png

Un commentaire sur “« Les vignes de Sarah » de Kristen Harnisch

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :