#Vendredi Lecture/67

Coucou!

Ce rendez-vous en rassemble deux en un : celui des « premières lignes » (un rendez-vous hebdomadaire organisé par Ma Lecturothèque) et celui du « vendredi lecture« .

Pour ce rendez-vous, il suffit de prendre sa lecture en cours et de la partager en ajoutant la quatrième de couverture, les informations de l’éditeur et un lien vers sa page sur Babelio. J’ajouterai également les premières lignes du livre en question !

J’ai repris l’idée à Ombrebones, qui elle-même a repris le concept du site VendrediLecture et du #VendrediLecture sur Twitter.

Cet après-midi, je vais commencer « Helstrid » de Christian Léourier publié aux Éditions Le Bélial . Un des pré-sélectionnés du PLIB2020 qui me tentait bien! 🙂

Voici le lien Bablio pour plus de critiques.

cb3d4cd630d2217af636f2677b383644_free-flourish-clipart-free-download-clip-art-free-clip-art-free-wedding-clipart-flourishes_3166-1016

Résumé

« Certains mondes ne sont pas faits pour l’humanité : Helstrid est de ceux-là. Des températures de -150 °C ; des vents de 200 km/h ; une atmosphère toxique. Pourtant, la Compagnie tient à exploiter ses énormes ressources en minerai, appâtant les volontaires à l’exil à grand renfort de gains conséquents. Des hommes et des femmes à l’image de Vic, qui supervise le travail de prospection et d’exploitation des machines. Un job comme un autre, finalement, et qui vaut toujours mieux que d’affronter son passé laissé sur Terre… Jusqu’à ce que le porion soit contraint d’accompagner un convoi chargé de ravitailler un avant-poste à plusieurs centaines de kilomètres de la base principale. Un trajet dangereux, mais les IA sont là pour veiller à la bonne marche des véhicules suréquipés et à la protection du seul humain embarqué.
Dans pareilles conditions, tout ne peut que se passer au mieux… »

67631

Parfois Vic s’interrogeait: pourquoi diable avait-il échoué sur Helstrid? Il reconnaissait sans vergogne avoir, comme tous les volontaires qui s’y étiolaient, succombé à l’appât du gain : cinq années d’activité sur la base, temps terrestre, permettait d’engranger plus qu’il n’aurait touché dans une vie sur la Terre, à supposer qu’il ait déniché un emploi un tant soit peu durable. Il lui arrivait aussi de s’inventer des mobiles plus nobles : la curiosité, l’appel de l’aventure, l’exaltant sentiment d’appartenir à l’élite qui participait à l’expansion de l’espèce humaine, en somme tout ce ronflant galimatias qui nourrit les campagnes de recrutement et les discours officiels, ce vernis si chatoyant qu’on finissait par y souscrire en toute bonne foi à défaut de lucidité. Enfin, si ces raisons ne suffisaient pas, force lui était de reconnaitre- mais cela, il ne se l’avouait que les soirs où il cherchait à dissoudre son amertume dans l’alcool-que ce contrat lui avait surtout permis de rompre avec une situation devenue insupportable. Fuir? Non, même si ces soirs-là il préférait penser « réagir ». S’éloigner avant de se perdre corps et bien. Redonner un sens à une vie en dérive. Redevenir le type dynamique à l’avenir prometteur qu’il avait été, au lieu de l’enveloppe vide que Maï avait laissée derrière elle quand elle avait choisi de disparaitre. Question de dignité.

cb3d4cd630d2217af636f2677b383644_free-flourish-clipart-free-download-clip-art-free-clip-art-free-wedding-clipart-flourishes_3166-1016

Et vous? Avez-vu déjà lu ce roman ? Si oui, qu’en pensez-vous?

Que lisez-vous en ce moment ?

3 commentaires sur “#Vendredi Lecture/67

Ajouter un commentaire

    1. Ben il était sympa mais pas fou! En fait, je dis ça mais j’ai adoré paradoxalement! Il ne se passe pas grand chose mais, je ne sais pas, c’est ce dont j’avais envie quand je l’ai lu et, du coup, j’ai été totalement prise dans l’histoire et j’ai lu les trente dernières pages d’une traite…Bref, je ne sais pas trop quoi en penser au final, si ce n’est que j’ai passé un très bon moment de lecture (et c’est le plus important non?^^).

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :