« Aurora Squad, Épisode 1 » d’Amie Kaufman et Jay Kristoff

Édition : Casterman

Parution : 5 février 2020

Pages :  514 pages

Prix : 17,90 euros

Résumé

« 2380, quelque part dans la galaxie. Tyler, jeune pilote prometteur, est impatient de former l’escadron de ses rêves. Alors qu’il sort faire un tour dans l’espace pour se calmer les nerfs avant l’Affectation, il tombe nez à nez sur un vaisseau disparu depuis des années. A bord, Aurora, une jeune fille cryogénisée depuis 200 ans… Commence pour Tyler une odyssée dangereuse où il devra protéger Aurora de ceux qui la traquent pour une raison inconnue. Et diriger une bande d’anti-héros fantasques et courageux, insolents et sarcastiques… Et si le sort de l’humanité dépendait de sept têtes brûlées à l’humour ravageur ? »

Les extraterrestres naviguent-ils grâce aux pulsars ? | Ciel & Espace

Mon avis

« Aurora Squad » est le premier tome de la nouvelle saga écrite par les auteurs d’Illuminae : Jay Kristoff et Amie Kaufman ! Je n’ai, jusqu’à présent, lu que le tome 1 d’Illuminae qui fut une bonne lecture, malgré le côté prévisible de l’intrigue (surtout la fin qui m’avait vraiment déçue). Bref, ce nouveau titre me faisait tout de même de l’œil, c’est pourquoi je l’ai lu en Lecture commune dans le cadre du Readathon SFFF organisé par PerfectFlaw !

Tyler est l’alpha le plus brillant de sa promotion et, à ce titre, il espère bien recruter l’élite des élèves de chaque branche pour former le meilleur escadron de l’Académie ! La veille de l’Affectation, l’excitation l’empêchant de dormir, il décide de faire un petit tour dans l’Ellipse, une sorte de porte géante permettant de se déplacer rapidement et n’importe où dans l’espace. Au cours de sa petite escapade, il tombe sur un ancien vaisseau rempli de corps cryogénisés, vieux de deux siècles. Rempli de cadavres, surtout, puisqu’aucun d’eux n’a survécu sauf un, celui d’une jeune fille, Aurora, que Tyler décide de sauver coute que coute. Malheureusement, ce petit contre-temps lui fait louper l’Affectation et les seuls élèves encore disponibles sont les pires rebus de l’Académie, ceux dont personne n’a voulu (exceptées sa sœur et sa meilleure amie qui lui sont restées fidèles et ont refusé les autres offres). Bref, bon an mal an, cette petite troupe de bras cassés part pour sa première mission…sans se douter que se cache dans leur soute une passagère clandestine, la fameuse Aurora, et que celle-ci va légèrement modifier leur quête initiale !

Les extraterrestres naviguent-ils grâce aux pulsars ? | Ciel & Espace

L’intrigue de ce premier tome est prenante et bien construite. L’action ne manque pas : entre combats dans l’espace, courses poursuites intergalactiques et révélations en tout genre… Tous les ingrédients d’un bon space opera sont réunis ! De plus, malgré le fait que ça soit du Young Adult, les auteurs n’épargnent pas leurs personnages. Je croise juste les doigts pour qu’il n’y ait pas de revirements de situation, que je trouverais mal venus, par la suite (je ne sais pas pourquoi, je sens que je risque d’être déçue à ce niveau-là…). La fin m’a plu telle qu’elle (contrairement à celle d’Illuminae donc). Et je dois dire que les révélations de cette fin m’ont également surprise. Le récit prend un tournant auquel je ne m’attendais pas mais qui me plait, j’ai donc hâte de me plonger dans le tome 2 !

Les extraterrestres naviguent-ils grâce aux pulsars ? | Ciel & Espace

Niveau de l’univers, le lecteur en prend plein la vue ! J’ai particulièrement apprécié l’idée de l’Ellipse et l’escale sur le Vaisseau-Monde. Cet endroit hors du commun est composé de centaines de milliers de vaisseaux qui, ensemble, forment une planète ! Outre ces particularités galactiques, ce monde recèle aussi de nombreuses créatures en tout genre, notamment des espèces humanoïdes, comme les Traskiens et les Syldrathis ! Leur mode de vie diffère de beaucoup de celui des humains ; les Traskiens, par exemple, vivent essentiellement sous terre et ont une conception de la famille très particulière : au sens très large du terme et avec des ramifications extrêmement complexes (et c’est peu de le dire). Si les auteurs nous proposent un joli aperçu de ces cultures aliennes, j’espère en apprendre encore davantage sur celles-ci dans le prochain tome ! Je garde, pour le moment, un léger goût de trop peu (même si pour un premier tome, cela m’a paru suffisant !).

Les extraterrestres naviguent-ils grâce aux pulsars ? | Ciel & Espace

Si l’intrigue et l’univers m’ont donc plu, j’ai eu plus de mal avec les personnages ! A. Kaufman et J. Kristoff ont choisi une narration à la première personne, chaque chapitre étant consacré à un personnage en particulier. Nous avons, de ce fait, le loisir de faire intimement connaissance avec chacun d’eux. Malheureusement, j’ai eu l’impression que chacun s’était vu attribuer une étiquette au début du récit. Etiquette que les auteurs ont ensuite mis un point d’honneur à maintenir durant presque tout le roman ! La pire, pour moi, ce fut Cat, la râleuse de service, qui est également l’As de l’escadron (soit la pilote). Je veux bien que la situation n’est pas folichonne et que pour protéger Aurora, ils doivent, en gros, désobéir aux ordres de leurs supérieurs, devenir des fugitifs et risquer leur vie à chaque instant…Bref, il y a de quoi tirer la tronche, cependant, le fait qu’elle n’ouvre la bouche que pour se plaindre a fini par légèrement m’agacer ! Heureusement, elle se rattrape sur la fin. Comme quoi, rien n’est jamais perdu ! Ensuite, la médaille d’argent revient à Finn, le gars cynique qui ne peut s’empêcher de faire des petites réflexions pince sans rire non-stop. Au début, pourtant, ce personnage caustique et acerbe m’avait plu. Toutefois, à force, c’est devenu lassant (de mon point de vue en tout cas). D’autant qu’il réutilise, à plusieurs reprises, les mêmes blagues et que, pour le coup, le comique de répétitions n’a pas trop marché avec moi. Scarlett c’est le joli cœur de la bande, la magnifique rousse qui ne compte plus ses conquêtes (ou plutôt si, et qui en tient même le compte exacte). J’ai eu plus de mal à la cerner (entre superficialité et compassion envers ses camarades) mais j’avoue que le fait qu’elle ne cesse de se servir de son charme pour parvenir à ses fins m’a plus d’une fois fait lever les yeux au ciel. Zila est la psychopathe du groupe. Elle pourrait être intéressante si ses chapitres faisaient plus de trois lignes… Tyler, quant à lui, est le chef de cet escadron et, en tant que tel, il se doit de prendre des décisions pas toujours évidentes. Habitué à obéir aux ordres sans discuter (ce n’est pas le meilleur élève de l’académie pour rien), il a du mal à réfléchir par lui-même ! En soi, ce personnage évolue bien ; j’attends donc de voir la suite pour me prononcer à son sujet. Seuls Kal et Aurora ont trouvé un semblant de grâce à mes yeux : Kal aurait pu être le gros dur qui veut cogner tout le monde, tout le temps (notez que si ce genre de personnage est bien traité, ça peut être sympa) mais il est plus que ça et c’est ce que j’ai apprécié ! Aurora, pour sa part, sort de 200 ans de cryogénisation, elle est complètement perdue et seule au monde. Et comme si les choses n’étaient pas déjà assez compliquées, de mystérieux pouvoirs, qu’elle ne contrôle pas, se déclarent ! Contrairement aux autres, j’ai trouvé ce personnage complexe, plein de contradictions et intéressant même si elle se laisse peut-être un peu trop « faire »…D’un côté elle prend ses propres décisions et agit en fonction et d’un autre elle se laisse entraîner par les événements (cela peut sembler paradoxale, malheureusement, je ne peux pas vous en dire plus au risque de vous spoiler !). J’espère qu’elle prendra davantage les choses en mains par la suite.

Les extraterrestres naviguent-ils grâce aux pulsars ? | Ciel & Espace

En bref, j’ai apprécié ce petit space opéra sans prétention mais à l’intrigue bien ficelée et rythmée ! Je n’ai pas été totalement convaincue par les personnages bien que tous se soient bonifiés au fil des pages ! J’espère donc qu’ils continueront sur leur lancée dans la suite de cette saga, que je lirai avec grand plaisir !

Mon appréciation

bonne lecture

3 commentaires sur “« Aurora Squad, Épisode 1 » d’Amie Kaufman et Jay Kristoff

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :