« Permis de mourir » de Delphine Dumouchel

Éditions : Livr’S

Parution : 1er juillet 2020

Pages : 84 pages

Prix : 12 euros

Résumé

« Certains visent le permis de conduire.

Moi, je rêve qu’on me délivre mon permis de mourir.

Une adolescente aux allures d’ange, une fête bien arrosée, une vie de Belle au bois dormant.

Clémentine vous emmène dans la dure réalité de sa vie. »

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier chaleureusement Manon ainsi que les éditions Livr’S pour l’envoi de ce service presse numérique et pour leur confiance !

« Permis de mourir » est une novella, genre que je n’ai pas l’habitude de lire mais grâce auquel j’ai déjà fait de belles découvertes. Si ce ne fut pas tout fait le cas ici, j’ai, malgré tout, passé un bon moment de lecture (mais…).

Clémentine est une adolescente lambda. Elle mène une existence tranquille et insouciante entre ses copines, les batailles de bouffe à la cantine, les réveils matin difficiles et les heures de colle ! Pas spécialement studieuse, ce n’est pas non plus une mauvaise élève ! En somme une adolescente comme les autres dont l’objectif principal est de croquer la vie à pleine dents ! Jusqu’à la fête anniversaire de sa meilleure amie qui va tout changer !

Les premières pages de ce texte sont assez énigmatiques (d’autant que je suis rentrée dedans sans relire le résumé!). Nous sommes dans la tête de Clémentine et la jeune fille nous fait part des impressions et des sensations qu’elle éprouve,…mais où est-elle exactement et pourquoi s’est-elle retrouvée là ? Mystères ! Assez rapidement, toutefois, nous prenons conscience de sa situation. L’autrice nous emmène alors dans le passé de Clémentine où nous revivons les événements qui l’ont conduite là où elle est aujourd’hui ! J’ai beaucoup apprécié ce choix narratif qui simule l’intérêt du lecteur, impatient de découvrir le pourquoi et le comment de ce qui est arrivé ! Finalement, dans la dernière partie, nous retournons dans le présent et retrouvons Clémentine, en toute connaissance de cause cette fois !

Autre petite chose concernant la forme du texte (ou son découpage) : l’autrice place régulièrement entre ses paragraphes des termes reflétant des « humeurs » ou des « émotions », tels que « angoisse », « libération », « frustration »,….Autant de petits mots qui anticipent la suite et donnent le ton sur ce qu’il va advenir dans les deux-trois paragraphes suivants ! J’ai personnellement trouvé ce procédé judicieux et intéressant ! Il titille la curiosité du lecteur et rend l’intrigue très addictive, dynamique et rythmée ! Je l’ai d’ailleurs dévorée !

Si le propos général m’a parfois semblé peu nuancé et pas assez creusé, les thématiques abordées n’en restent pas moins fortes ! Je suis donc finalement passée outre ces considérations ! D’une part, parce que c’est difficile de développer à fond un sujet dans une novella ! Je dirais que c’est plutôt l’occasion d’une mise en bouche, d’une entrée en matière ! D’autre part, et suivant l’idée précédente, parce que je pense qu’ici le but n’était pas de nuancer mais de frapper un grand coup, de faire réagir, de choquer,…pour ensuite créer une discussion qui, elle, pourra tempérer le propos et lui apporter éventuellement un autre éclairage ! C’est du moins mon interprétation et mon ressenti. Je trouve, dans ce sens, ce texte parfait comme point de départ à un débat plus approfondi (en classe par exemple).

Ce qui m’a dépitée dans ce récit (et qui est la cause du « mais… »), c’est que je n’ai éprouvé aucune empathie pour l’héroïne ! Je suis demeurée spectatrice de ce qu’elle vivait, complètement détachée et sans réelle émotion. Peut-être est-ce parce que j’ai parfois eu l’impression que Clémentine elle-même restait très en retrait par rapport à son propre vécu (pour se protéger ou parce que « grâce à » sa position actuelle, elle a pris du recul par rapport à tout ça ?). Ou peut-être n’était-ce simplement pas le bon moment pour le lire : mon humeur ne collant pas avec les émotions véhiculées par cette histoire auxquelles je suis restée hermétique…Peut-être aussi parce que Clémentine n’est pas forcément un personnage qui m’a touchée. Si son attitude « au présent » a forcé mon admiration, la jeune fille qu’elle était « avant » ne m’a, par contre, pas spécialement séduite…

Heureusement, d’autres personnages gravitent autour d’elle, notamment, Angie une femme avenante et joyeuse, un véritable rayon de soleil dans le quotidien sombre de Clémentine ! Autre point intéressant : à travers les autres protagonistes, tels que sa mère, son père, sa meilleure amie ou encore son petit copain tout frais, nous découvrons toute une palette de réactions face à ce que vit Clémentine ! Aucune n’est idéale, sans doute, mais difficile de réagir « idéalement » au vu de la situation!

En bref, j’ai la sensation d’être, en partie, passée à côté de cette novella en raison du manque d’émotions que j’ai ressenti. De ce fait, j’ai aussi l’impression de ne pas avoir tout saisi de ce texte! Toutefois, la structure narrative adoptée par l’autrice m’a plu ! C’est un récit prenant qui se dévore d’une traite ! De plus, le message véhiculé est crucial et porteur de sens, très bien adapté au public cible !

Mon appréciation

8 commentaires sur “« Permis de mourir » de Delphine Dumouchel

Ajouter un commentaire

  1. J’ai eu un avis plus enthousiaste que le tien, mais pour autant, je trouve que tu mets quand même bien en avant les qualités du texte 🙂 Si cela n’avait pas été déjà fait, ton avis m’aurait poussée à lire le livre.
    J’ai également adoré le personnage de l’infirmière, un rayon de soleil, et la structure narrative du récit 🙂
    Quant à la manière dont l’héroïne se met en retrait de ses propres émotions, j’aurais tendance à rejoindre ton interprétation et à y voir une manière de se protéger…

    Aimé par 1 personne

    1. Haee ben contente que tu aies eu ce ressenti parce que effectivement même si je ne suis pas aussi enthousiaste que je l’aurais voulu, je reconnais volontiers que ce texte a de belles qualités!! 🙂
      Oui l’infirmière est vraiment chouette!
      Et contente qu’on ait eu un ressenti similaire concernant l’attitude de l’héroïne! XD

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :