« Eclosia ou l’Écosse des légendes » de Nathalie Bagadey

Édition : Auto-édité

Parution: Octobre 2014

Pages : 248 pages

Prix: 18 euros

Résumé

Lors d’un voyage en Écosse, Clorinde tombe sous le charme mystérieux et envoûtant du pays et de son guide, le séduisant Ian MacLeod. Mais en chemin, bon nombre de créatures légendaires vont croiser sa route et son destin s’en trouvera changé à tout jamais. Si seulement elle accepte de croire…

Dunvegan Castle

Mon avis

J’avais envie de voyager à nouveau en écosse. Et à défaut de pouvoir m’y rendre « en vrai », quoi de mieux que de le faire par l’intermédiaire d’un livre ! M’est alors tombé entre les mains « Eclosia ou l’Écosse des légendes ». Et cette histoire a, en grande partie, répondu à mon envie.

Les nombreuses légendes et êtres magiques dont il est question dans ce roman, m’ont effectivement menée tout droit en Écosse, une Écosse brumeuse et pleine de mystères. Comble du bonheur, mise à part Stirling que je n’ai pas visité, les autres lieux qui jalonnent le périple de nos deux héros me sont très familiers puisque je m’y suis moi-même rendue ! De plus, (coïncidence coïncidence…) lorsque j’ai séjourné sur l’île de Skye, je logeais à quelques kilomètres à peine du très joli château de Dunvengan! Tous les jours en rentrant à notre cottage, nous l’apercevions depuis la route qui longe le loch ! Magnifique ! L’auteure parle d’une colonie de phoques présente non loin du château ; nous avons effectivement pu la voir lors de notre visite ! Bref, vous l’avez compris, ce n’est pas uniquement mon imagination qui a travaillé en lisant ce livre mais également ma mémoire. J’ai été plus que ravie de pouvoir évoquer à nouveau tous ces très beaux souvenirs ! Toutefois, j’aurais apprécié que les descriptions des paysages soient plus nombreuses et plus détaillées. Je les ai trouvées (pour la plupart du moins) trop générales et trop vagues à mon goût. J’aurais voulu qu’elles rendent davantage hommage à la beauté des paysages écossais ! Cependant, je pense que cette impression est très personnelle et en grand partie influencée par la nostalgie que j’éprouve pour ces fameux paysages.

Dunvegan Castle

L’auteure concentre son récit sur les personnages légendaires qui hantent l’Écosse. De ce point de vue, j’ai été entièrement satisfaite ! Si j’en connaissais certains, j’en ai découvert pas mal d’autres. Pour la plupart d’entre eux, Nathalie Bagadey prend le temps de nous conter leur histoire, en utilisant différents procédés pour éviter toute monotonie. Ces êtres ne sont pas juste là pour faire figuration, au contraire, ils ont une réelle consistance et un vrai rôle dans l’histoire ! L’univers est tangible et parfaitement bien développé. L’auteure connaît sans conteste son sujet.

Dunvegan Castle

J’ai trouvé la construction générale du roman très bien pensée. Sur la couverture, il est question de « métamorphose » ; cette thématique est très judicieusement traitée dans le récit. Celui-ci se découpe, en effet, en quatre parties : cocon, chrysalide, métamorphose et éclosion. Ces parties illustrent l’évolution de Clorinde, le personnage principal ! Elle qui, au départ, est très rationnelle et a du mal à croire en l’existence du Petit Peuple, ouvre petit à petit ses yeux et son cœur à cette magie. J’ai également apprécié les petites citations, présentes en début de chaque chapitre, toujours en lien avec les êtres mis en scène dans lesdits chapitres.

Dunvegan Castle

Si j’ai bien aimé ma lecture, j’ai, malgré tout, quelques petits bémols à formuler envers les personnages et l’intrigue. Clorinde et Ian sont tous les deux sympathiques mais je ne les ai pas trouvés très fouillés. Ils m’ont paru trop superficiels pour que je puisse réellement m’attacher à eux. De plus, leur histoire d’amour ne m’a pas non plus convaincue. Elle va beaucoup trop vite. L’héroïne, elle-même, s’en rend d’ailleurs compte. Elle attribue cette attirance inexplicable à la magie de l’Écosse et se laisse porter par les sensations qu’elle éprouve, sans se poser plus de questions. J’avais personnellement du mal à croire à cette romance. Toutefois, même si j’aborde ce point ici, il n’a finalement pas dérangé ma lecture outre mesure. Cette romance ne prend pas toute la place dans ce récit et je me suis rattrapée avec la découverte du monde et des êtres magiques. En ce qui concerne l’intrigue, autre point mitigé, elle est un peu trop simple, selon moi, et manque de profondeur : le choix et la décision de Clorinde, sa relation avec son père, …De nombreux éléments m’ont semblé cousus de fils blancs et sans réel obstacle. Certains points m’ont, toutefois, agréablement surprise. Tout, dans le récit, n’est donc pas à mettre dans le même sac. Il est indéniable, par contre, que j’ai eu un goût de trop peu et que j’aurais préféré que le tout soit d’avantage creusé et approfondi.   

Dunvegan Castle

En bref, malgré une intrigue et des personnages restés un peu trop en surface pour moi, j’ai globalement apprécié ma lecture !  Elle a répondu à mes attentes et c’est tout ce que je lui demandais ! Je pense, dans tous les cas, que ce livre charmera tous les amoureux de l’Écosse et de ses légendes ! Le récit propose une manière originale de les mettre en scène. Pour les autres, je ne doute pas que cette histoire saura vous transmettre au moins un peu de la magie de ce magnifique pays et vous donnera envie de le découvrir !

 

Ma note: 7,5/10 original-475-1452168741-3.png

Publicités

2 commentaires sur “« Eclosia ou l’Écosse des légendes » de Nathalie Bagadey

Ajouter un commentaire

  1. Tiens, en essayant de mettre à jour ma page « Avis sur Eclosia », j’arrive ici ! Merci beaucoup pour cette chouette chronique, j’espère que vous me ferez confiance pour d’autres titres, car « Eclo » était mon premier roman et que j’espère avoir progressé depuis. 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :