« L’été des fleurs sauvages » de Kathryn Taylor

Édition : L’Archipel

Parution : 16 juillet 2020

Pages :  336 pages

Prix : 21 euros

Résumé

« Quand deux amies d’enfance se retrouvent après s’être perdues de vue, bien des souvenirs resurgissent. Pas forcément les meilleurs… Mais quelle meilleure occasion que de faire enfin la paix avec soi-même ? Zoé fait face à une décision difficile : une opération chirurgicale à haut risque peut lui sauver la vie.Sur un coup de tête, elle décide de retourner à Penderak, station balnéaire des Cornouailles où elle a passé, adolescente, les plus beaux étés de son existence – et connu un drame.Quatorze ans ont passé. Pour la trentenaire encore célibataire, il est temps de lever le voile sur le cauchemar qu’elle a vécu. Et de revoir Jack, qu’elle n’a cessé d’aimer. De s’imaginer vivre à ses côtés.Mais les ombres du passé peuvent resurgir à tout moment… »

Cornouailles, la riviera anglaise méconnue | Le Devoir

Mon avis

Merci beaucoup à Mylène et aux éditions de l’Archipel pour l’envoi de ce service presse et pour la confiance !

« L’été des fleurs sauvages » m’a fortement fait penser à « The Holiday » (le film avec Cameron Diaz et Kate Winslet) mais en version roman et se déroulant durant la « belle » saison. C’est frais et léger, sans prise de tête.

Zoé et Rose, nos deux héroïnes, vont (comme dans le fameux film précité) échanger leur maison le temps de quelques jours ! Si Zoé habite une magnifique villa dans un quartier chic de Londres, Rose, quant à elle, a emménagé dans un cottage au bord de l’eau, en Cornouailles (habituellement loué aux touristes par sa famille). La première habitation est donc dotée de tout le confort moderne quand la second n’offre que le strict minimum, le but étant de profiter au maximum de la nature extérieure !

Cornouailles, la riviera anglaise méconnue | Le Devoir

Lorsqu’elle apprend qu’elle va devoir subir une opération chirurgicale risquée, Zoé prend conscience de certaines choses…Comme le fait que le drame qui a touché sa famille 14 ans plus tôt n’a jamais vraiment été élucidé ! Elle décide alors, sur un coup de tête, de retourner sur les lieux de la tragédie, le long des falaises, en Cornouailles. Falaises au pied desquelles elle a également laissé son amour de jeunesse…Rose, elle, a besoin de déconnecter. Sa vie de jeune maman célibataire n’est pas de tout repos et ce voyage est l’occasion rêvée de prendre du temps pour elle (et au passage de réclamer la pension alimentaire que son ex-mari se garde bien de lui verser).

Cornouailles, la riviera anglaise méconnue | Le Devoir

Cette intrigue, sans grande surprise certes, était très agréable à lire ! Je me suis laissée prendre au jeu et j’ai adoré suivre les péripéties de Zoé et Rose ! Zoé est assez froide et distante au début, empêtrée dans une existence qui ne lui convient pas : elle a une très belle carrière mais elle met tout le reste de côté ; elle fuit, d’une certaine manière, tout ce qui pourrait la blesser ! Ce retour sur les lieux de son enfance est une bouffée d’air frais dans sa vie aseptisée ! De son côté, ces quelques jours vont également bouleverser l’existence de Rose : elle va, enfin, oser se lancer et réaliser certains de ses plus vieux rêves ! Vous l’aurez compris, c’est une rom com classique avec de grosses ficelles attendues. Les réactions des personnages (ou leurs changements d’attitude) sont prévisibles à 100% maiiiis ça a marché avec moi !

De plus, l’autrice aborde pas mal de thématiques tout au long de son récit : la maladie, la résilience, le pardon, le deuil, les secondes chances,…Et d’autres encore dont je ne peux pas vous parler ! Si elles sont juste effleurées, ces thématiques n’en restent pas moins intéressantes !

Cornouailles, la riviera anglaise méconnue | Le Devoir

Le seul petit bémol : je pensais que le fameux « mystère non résolu » prendrait une place plus importante dans le récit ! De plus (ou de ce fait), lorsque l’héroïne met la main sur un indice, nous n’y avons pas directement accès. Je m’explique. Elle trouve, par exemple, à plusieurs reprises, des documents. De prime abord, je pensais que nous pourrions les « lire avec elle » alors que pas du tout….Elle en prend connaissance seul et, en tant que lecteur, nous n’avons droit qu’à un résumé de ce qu’elle y a appris (ou non). J’ai donc été un peu déçue à ce niveau, mes attentes étant tout autre ! Et, pas de chance, j’ai rapidement deviné les grandes lignes du qui et du pourquoi de ce mystère. J’ai eu une sorte de prémonition très tôt dans ma lecture et chaque nouvel indice n’a fait, par la suite, que confirmer celle-ci…Dommage. Si cela n’a pas totalement gâché mon plaisir, j’aurais quand même apprécié être un peu surprise.

Cornouailles, la riviera anglaise méconnue | Le Devoir

En bref, une comédie romantique parfaite pour l’été (ou pour garder un petit goût de cette saison), fraîche, légère et divertissante. Je pense qu’il ne faut pas trop en attendre niveau du « mystère » mais si vous avez aimé le film « The Holiday », alors foncez, ce roman vous plaira sûrement !!

Mon appréciation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :