« Lebenstunnel, tome 1, Allégeance » d’Oxanna Hope

Édition : Éditions Rebelle

Parution : 10 février 2017

Pages : 294 pages

Prix : 17,00 euros

#ISBN:9782365385230

Résumé

« Et si le dénouement de la Seconde Guerre mondiale n’était pas celui que l’on connaissait ?
200 ans après la victoire d’Hitler, Germania n’est plus un mythe. La race aryenne tant espérée par le Führer domine le monde et toutes les autres ethnies ont été éradiquées de la planète.
Krista, jeune Aryenne, travaille dans un Lebensborn. Elle a été élevée dans le moule de la race pure et ne connaît que ce mode de vie, jusqu’au jour où elle suit malgré elle une femme dans les égouts de la ville. Ce qu’elle y découvre va ébranler toutes ses convictions et peut remettre en question le fonctionnement même du monde dans lequel elle vit. »

lebens

Mon avis

Encore une lecture pour le PLIB2018 ! Malheureusement, c’est ma première petite déception dans cette sélection ! Je pense que vu son statut de « finaliste », j’en attendais trop et je ressors, de ce fait, avec un gout de trop peu de ma lecture !

L’histoire prend place dans un décor futuriste puisqu’il se situe 200 ans après la seconde guerre mondiale. Dans cette uchronie, l’auteure nous présente le monde tel qu’il aurait pu être si Hitler avait gagné la guerre. Seule la race aryenne est encore en droit de fouler de ses pieds d’élue la surface de la terre, toutes les autres ont été exterminées. Krista, notre héroïne, est une habitante de Germania, ancienne Berlin, une nazie pure souche donc. Elle a été élevée et a grandi dans cette ville, sans jamais en sortir. Depuis sa plus tendre enfance, les préceptes nazis lui ont été inculqués et répétés jusqu’à ce qu’elle les intègre. Pour elle, ils représentent la norme, la bonne et, surtout, la seule façon de penser possible. C’est une enfant de ce régime qui ne sait pas qu’il peut exister d’autres manières de concevoir le monde. Elle a été complétement endoctrinée par ses idéaux racistes, violents et intolérants. Un jour pourtant, en venant en aide à une jeune femme enceinte qui tente de pénétrer dans les égouts, elle va découvrir un peuple dont l’existence même semble totalement impensable à ses yeux.

lebens

Ce qui m’a le plus dérangée dans ce récit, ce sont, sans conteste, les personnages et, tout particulièrement, les deux héros, Elias et Krista. La jeune femme, tout d’abord, remet beaucoup trop vite en question, pour moi, les bases de son éducation et tout ce en quoi elle a toujours cru. Bien sûr, ce n’était pas la plus fervente ni la plus radicale des aryennes et elle semble avoir bien plus d’empathie que la plupart de ses compatriotes. Toutefois, elle est censée avoir été formatée dans le moule nazi, ce que je n’ai pas spécialement ressenti au vu son attitude. Elle vient assez vite en aide aux gens cachés sous les égouts alors qu’elle aurait pu simplement s’enfuir et rentrer chez elle. Elle-même juge étrange ce revirement assez soudain de ses idéaux. Je trouve également que pour quelqu’un qui n’a jamais côtoyé que des blonds aux yeux bleus, son étonnement en découvrant d’autres pigmentations oculaires et capillaires est assez faible et bref. Bien sûr, elle a certaines circonstances atténuantes (à vous de les découvrir) mais, malgré tout, non, je n’ai vraiment pas été convaincue. Le tout m’a paru beaucoup trop facile et trop brusque. Idem pour Elias, qui est supposé détester tout ce qui a trait aux Aryens et qui, dès le début, semble l’apprécier et se comporte avec elle de manière illogique selon moi. À plusieurs reprises, j’ai d’ailleurs eu du mal à les suivre tous les deux dans leurs raisonnements.

Et il n’y a pas que Krista et Elias qui ont eu des comportements étranges de mon point de vue ! Toutefois, j’ai peur de vous spoiler (même un tout petit peu) si je vous en parle. Je me contenterai donc de dire que les décisions de certains m’ont parfois semblé faire des revirements de 180°, passant d’une extrême à l’autre sans transition.

La romance entre Krista et Elias est trop rapide et prend trop de place, à mon goût. Krista, qui s’exprime à la première personne dans ce récit et dont nous suivons donc les pensées, est presque tout de suite attirée par ce beau brun ténébreux mais se défend, bien sûr, d’éprouver autre chose que de la colère à son égard (ben oui, en même temps, elle l’a rencontré 5 minutes avant et c’est censé être son ennemi). Je n’ai malheureusement pas été convaincue par cette romance, ce qui est dommage parce que, de base, elle avait tout pour me plaire : deux personnages qui viennent de deux mondes complètement différents et que tout oppose. Mais j’aurais préféré qu’elle se développe beaucoup plus lentement ; elle m’aurait alors paru davantage en adéquation avec le contexte.

lebens

Bien que les personnages et la romance ne m’aient pas du tout touchée, j’ai continué ma lecture entre autre parce que l’univers « uchronique » est très bien construit et parfaitement maitrisé. La seconde guerre mondiale est une période que j’apprécié de retrouver dans les livres, imaginer ce que le monde serait devenu après une victoire allemande, m’intriguait donc énormément. L’auteure dévoile les pans de son univers petit à petit et c’est très facile de le visualiser. Je trouve, en plus, qu’Oxanna Hope a réussi à éviter l’écueil du manichéisme. Si les dirigeants nazis sont cruels et sans pitié, les chefs rebelles sont loin d’être tendres ! Les habitants des grottes, en général, portent sur les aryens le même regard que ceux-ci posent sur eux. Ils ne sont finalement (à ce niveau tout au moins) ni meilleurs ni pires. Leur haine les rend aussi réducteurs et intolérants que ceux qu’ils exècrent. Le traitement que l’auteure fait de cette thématique est très intéressant et pousse à la réflexion. Elle évite la facilité et donne du poids à son récit.

lebens

Une autre élément qui m’a poussée à poursuivre ma lecture, c’est l’intrigue ! Elle est dynamique et bien ficelée. La plume de l’auteure est très agréable et rend l’histoire addictive. Les chapitres assez courts rythment le récit et renforcent son côté « addictif ». Si j’ai tiqué sur certains éléments, les révélations finales ont répondu à la plupart de mes interrogations et éclairé les zones troubles. Bien que, de ce fait, je me suis doutée de la teneur de certaines d’entre elles. Je ne vous en dirai donc rien de plus pour éviter de vous spoiler !

lebens

En bref, malgré des personnages et une romance auxquels je n’ai malheureusement pas adhéré, l’univers et l’intrigue ont réussi à me séduire. Je crois sincèrement que j’en attendais trop et que, de ce fait, j’ai été peut-être plus critique vis-à-vis de certains éléments qui ne me convenaient pas ou ne me paraissaient pas crédibles à 100%. D’autant que ce roman a eu de très bons retours (sans quoi il n’aurait pas été finaliste du PLIB…). Je vous invite donc à aller lire d’autres avis sur la page qui lui est consacrée sur le site du PLIB. Malgré mon avis mitigé, vu la fin du tome 1 qui laisse place à de nombreuses possibilités pour la suite, je pense me lancer dans le tome 2! Je suis curieuse de voir dans quelle direction l’auteure va emmener ses personnages !

Ma note: 7,5/103583954_125

8 commentaires sur “« Lebenstunnel, tome 1, Allégeance » d’Oxanna Hope

Ajouter un commentaire

      1. Je n’y arrive pas malheureusement, pas si il y ne fut ce qu’un petit détail qui m’intrigue ou m’intéresse..Dans ce cas là j’ai envie d’aller jusqu’au bout malgré tout :-/ parce qu’il y a quand même des lectures scolaires que je n’aurais clairement pas continué si j’avais eu le choix (ex.: Le parfum).

        Aimé par 1 personne

      2. Oui mais dans le cadre scolaire c’est différent ! Et justement vu que dans ce cadre t’as pas le choix quand tu lis pour ton plaisir je trouve qu’il ne faut pas chipoter. Après bon, c’est mon côté un peu intransigeant xD Le principal c’est que ça te convienne à toi ^-^

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :