« Meg Corbyn, tome 2, Volée noire » de Meg Corbyn

Édition : Milady

Parution : 23 octobre 2015

Pages : 477 pages

Prix : 8,20 euros

Résumé

Meg Corbyn est une cassandra sangue, une prophétesse du sang, capable de prédire l’avenir lorsqu’elle s’incise la peau. Une malédiction qui lui a valu d’être traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules prêts à la taillader pour s’enrichir. Mais aussi un don qui lui a permis de s’échapper et va la pousser à chercher refuge chez les Autres. Là où les lois humaines ne s’appliquent pas. Même si elle sait, grâce à cette vision, que Simon Wolfgard causera également sa perte. Car si le chef des loups est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, peu de choses la séparent d’une simple proie à ses yeux…

article139977

Mon avis

Petite précision avant de démarrer ma chronique : j’ai lu ce livre début janvier dans le cadre du Cold Winter Challenge (oui, je suis un peu en retard dans mes chroniques 😊).

Quelle joie de retrouver Meg Corbyn et de replonger dans cet univers grandiose (une pépite) !! Et ce deuxième opus ne m’a pas déçue, même si, le plaisir de la découverte étant passé, je le placerais un peu en dessous du tome 1, à un cheveu du coup de cœur!

article139977

Anne Bishop a vraiment une très jolie plume (ou son traducteur dans notre cas bien sûr…) et, comme précédemment, elle a réussi dès les premières pages à m’embarquer dans son histoire. Sa façon de dépeindre les caractères et les sentiments des personnages est très juste et a, de nouveau, su me toucher. Le tout rend son roman à la fois prenant et addictif.

article139977

L’intrigue reprend là où elle s’était arrêtée à la fin du tome 1. Le récit est assez lent au départ avec peu de « vraies » actions ; l’auteure met tous ses éléments en place, en douceur. Elle se concentre davantage sur ses personnages et les relations qu’ils entretiennent entre eux, (notamment en ce qui concerne Simon et Meg, mais pas que…). Cette lenteur ne m’a pas du tout dérangée. Au contraire, grâce à elle, j’ai pu m’immerger calmement dans cet univers que j’affectionne tant et prendre le temps d’en savourer chaque détail. En fait, je l’apprécie tellement que l’auteure pourrait me raconter en long et en large une journée ordinaire de Meg ; je ne m’ennuierais pas une minute !

Le seul petit bémol, pour moi, au niveau de l’intrigue, c’est la fin. Je pense d’ailleurs que c’est le seul point négatif que je mentionnerai à propos de ce livre. Lorsque l’action arrive (assez tard donc), tout se passe très vite. Les péripéties s’enchaînent et avant d’avoir eu le temps de souffler et de tout comprendre, c’est déjà fini. J’aurais aimé que cette action soit menée plus en douceur tout comme le reste de l’histoire (même si ça peut paraître contradictoire dit comme ça !). Alors qu’ici, tout était bouclé en quelques pages. Je trouve que l’auteure n’a pas pris assez le temps de développer les combats et autres événements qui rythment cette petite partie du récit. J’ai eu l’impression que tout se passait en accéléré et j’ai manqué de précisions pour bien visualiser les différentes scènes ! Pourtant, je ne suis pas spécialement adepte des affrontements qui s’étalent sur des pages et des pages mais là, c’était un peu trop rapide à mon goût. J’ai la sensation que l’auteure a voulu expédier ce passage pour vite enchaîner sur la suite !

Le gros point positif, par contre, c’est que l’intrigue, débutée dans le tome 1, trouve déjà une sorte de fin ici. Certaines éléments sont résolus et l’auteure ne nous laisse absolument pas sur notre faim lors de la conclusion de cet opus, tout en nous amenant également des pistes qui donnent envie de lire la suite!

article139977

Comme je vous le disais, j’ai adoré retrouver cet univers juste fantastique ! Les terra indigene sont toujours aussi géniaux : les métamorphes de toutes espèces (corbeau, loup, chouette,…), les sanguinati, les élémentaires. Ils ont tous quelque chose de spécial, qui les rend uniques et captivants ! L’auteure a su créer une mythologie complexe qui tient totalement la route ! Son univers est merveilleusement bien construit et pensé dans les moindres détails (jusqu’aux noms des jours et des continents qui changent,…).

article139977

Meg Corbyn est une cassandra sangue : en se coupant, elle énonce des prophéties. Au début du tome 1 elle s’échappait de son centre et découvrait la « vraie » vie. Elle était donc extrêmement naïve, comme une enfant qui ne connait encore rien des codes et des subtilités du monde qui l’entoure. Dans ce second tome, même si elle garde une partie de sa naïveté (qui fait tout son charme !), elle s’affirme et exprime de plus en plus sa propre volonté. Son côté « loup » (comme dirait Simon) se développe. J’ai beaucoup aimé ces changements opérés tout en finesse. Ils sont tout à fait crédibles à mes yeux. Son inexpérience face à certaines situations la rend parfois crédule mais elle est loin d’être idiote et sait se défendre si besoin. Simon, quant à lui, est par moments un peu perdu face à ses réactions. Il ne sait pas toujours sur quel pied danser. Parallèlement, il essaie de gérer les problèmes liés aux drogues qui surviennent dans les villes humaines et affectent directement ou indirectement son enclos. Il tente de contenter tout le monde et de maintenir la paix entre espèces (humains et terra indigene confondus), ce qui n’est pas aisé. J’ai beaucoup aimé suivre l’évolution de leur relation, très mignonne. Aucun des deux ne sait vraiment comment il convient de se comporter, ce qui les rend très maladroits mais aussi terriblement touchants.

Le rapport entre les humains de Lakeside et les terra indigene se transforme également petit à petit. Meg Corbyn a créé une sorte de pont entre ces deux espèces totalement différentes ! J’adore tous les personnages de cette histoire : du lieutenant Montgomery à Tess ou encore Henry, en passant par les élémentaires, Vladimir mais aussi Merri Lee et Ruthie. Tous sont bien développés et ont un côté attachant.

article139977

En bref, si vous n’avez pas encore commencé cette saga, foncez !!! L’univers et les personnages à eux seuls valent le détour ! Je ne sais pas quoi dire de plus pour vous convaincre si ce n’est qu’en refermant ce livre, je n’ai eu qu’une envie : me téléporter dans le monde imaginé par Anne Bishop et vivre aux côtés de ses habitants et surtout de Meg Corbyn ! Heureusement le tome 3 m’attend déjà dans ma pal !

Ma note: 9,5/10 smiley-1

 

Publicités

4 commentaires sur “« Meg Corbyn, tome 2, Volée noire » de Meg Corbyn

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :